Publicité
Marchés français ouverture 1 h 25 min
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0898
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 051,53
    -241,85 (-1,32 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 660,30
    +2 440,29 (+4,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 304,85
    +106,28 (+8,88 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     

Olaf « le pirate » : le chancelier allemand apparaît avec un cache-œil et fait rire la toile

Steffen Kugler

Il a réagi avec un trait d’humour. Le chancelier allemand Olaf Scholz, qui s’est blessé au visage lors d’un jogging, a posté ce lundi 4 septembre une photo de lui portant un cache-oeil, déclenchant un flot de vœux de rétablissement… et de blagues de pirates sur les réseaux sociaux.

« J’attends avec impatience les mèmes » (images détournées avec humour) : le dirigeant a devancé avec humour les commentaires sur son apparence inhabituelle en postant sur X (ex-Twitter) une photo de lui, souriant et en costume, mais portant un cache-oeil noir sur l’œil droit, autour duquel des égratignures sont visibles.

Chute en jogging

Olaf Scholz s’est légèrement blessé au visage en chutant lors d’un jogging dimanche, ce qui l’avait contraint à annuler ses engagements du jour. « Merci pour les bons vœux, ça a l’air pire que ça ne l’est », a-t-il écrit sous la photo publiée sur son compte officiel.

PUBLICITÉ

Les vœux de guérison ont continué d’affluer en réponse à cette publication, mêlés à d’innombrables mèmes dont beaucoup le comparent à un pirate, d’autres se risquant à des commentaires plus politiques.

Photo devenue virale

Une heure après sa publication, le tweet comptait plus de 14 000 « likes » et plus de 3 000 réponses. Malgré sa blessure, Scholz, qui pratique régulièrement la course à pied depuis plusieurs années, est en bonne forme, a assuré son porte-parole, Steffen Hebestreit.

À lire aussi À Berlin, deux ans aprè...


Lire la suite sur ParisMatch