Publicité
Marchés français ouverture 3 h 27 min
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 689,22
    +92,75 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 808,36
    -220,16 (-1,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 891,73
    -1 368,86 (-2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 299,51
    -60,82 (-4,47 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     

OL: Aulas contre-attaque (encore) face à Textor, la guerre des mots continue

OL: Aulas contre-attaque (encore) face à Textor, la guerre des mots continue

Jean-Michel Aulas ne décolère pas. En conflit ouvert avec le propriétaire américain de l’Olympique Lyonnais John Textor, l’ancien président de l’Olympique Lyonnais s’est fendu d’un nouveau communiqué qu'il a posté jeudi sur X (anciennement Twitter). Si JMA demande à ce qu’on se concentre "sur le sportif et le match contre le PSG" dimanche soir, il a encore une fois réglé ses comptes, via sa société Holnest, avec l’homme d’affaire américain. Alors que l'actionnaire majoritaire de l'OL et Santiago Cucci, président exécutif par intérim d'OL Groupe, ont critiqué publiquement JMA, lui reprochant d'avoir cherché à cacher ses inquiétudes vis-à-vis de la DNCG, l'ex-patron des Gones estime que les manoeuvres de l'Américain lors de sa prise de fonction n'ont pas été très honnêtes.

>> OL: les infos sur le conflit entre Textor et Aulas

Aulas "brutalement révoqué de ses mandats"

"C’est John Textor qui a demandé que Jean-Michel Aulas conserve ses fonctions de directeur général et de président du conseil d’administration au sein de OLG pendant une durée de trois ans et qu’Holnest, contrairement aux deux autres actionnaires Pathé et IDG qui ont initié le processus de cession de leurs titres, ne vende pas la totalité des titres OLG qu’elle détenait, et donc conserve une fraction de ses titres OLG pendant la même période. (…) Si John Textor n’avait pas voulu que Jean-Michel Aulas l’accompagne à l’issue de la prise de contrôle d’OLG, Holnest aurait alors, comme Pathé et IDG, vendu l’intégralité de ses tires OLG dès le 19 décembre 2022 et OLG n’aurait donc pas été tenue de racheter ses propres titres auprès d’Holnest."

PUBLICITÉ

En outre l’ancien patron revient aussi sur son départ qu’il ne digère pas. "Sans qu’aucun grief n’ait été formulé contre lui, Jean-Michel Aulas a été brutalement révoqué de ses mandats de directeur général et de président du conseil d’administration d’OLG avant l’expiration de cette période transitoire de trois dans par le Conseil d’Administration", déplore Holnest dans son long communiqué.

En conclusion, JMA assure d’OLG, "aura toujours, même après la cession totale, comme seule volonté que le club soit au sommet, en particulier sur le plan sportif, l’OL restant pour toujours le club de cœur de Jean-Michel Aulas." Il est en pour l’instant très loin puisqu’avant de défier Paris dimanche soir, Lyon pointe à la 17e et avant-dernière place de Ligue 1.

Article original publié sur RMC Sport