Publicité
La bourse ferme dans 5 h 38 min
  • CAC 40

    7 952,39
    +3,99 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 881,92
    -3,82 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    38 972,41
    -96,82 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0818
    -0,0031 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    2 035,70
    -8,40 (-0,41 %)
     
  • Bitcoin EUR

    54 800,20
    +2 458,63 (+4,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,99
    -0,88 (-1,12 %)
     
  • DAX

    17 581,21
    +24,72 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 638,35
    -44,67 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    16 035,30
    +59,05 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    5 078,18
    +8,65 (+0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2648
    -0,0038 (-0,30 %)
     

Oiseaux: les chasses à la glu et aux tenderies définitivement abrogées par le Conseil d'État

AFP

Le Conseil d'État a ordonné au gouvernement français d'abroger les arrêtés-cadre de 1989 concernant la chasse à la glu et avec des pièges appelés tenderies, des techniques qui ont été de facto interdites ces dernières années par la justice.

"Il est enjoint au ministre chargé de la chasse d'abroger les arrêtés du 17 août 1989 respectivement relatifs à l'emploi des gluaux pour la capture des grives et des merles destinés à servir d'appelants dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse, à la tenderie aux vanneaux dans le département des Ardennes et à la tenderie aux grives dans ce même département", indique le Conseil d'État dans sa décision rendue mercredi.

Un "délai de deux mois à compter de la notification de la présente décision" est donné au gouvernement pour respecter cette décision.

Le gouvernement "donnera suite à cette injonction"

Le ministère de la Transition écologique a indiqué à l'AFP qu'il "donnera naturellement suite à cette injonction du Conseil d'État", rappelant que dans les faits, ces arrêtés "sont déjà inopérants".

La chasse à la glu avait en effet déjà été jugée illégale par la plus haute juridiction administrative française en juin 2021, mais cette décision ne concernait pas directement les arrêtés-cadres de 1989 qui restaient donc toujours en vigueur.

"Ces arrêtés-cadres constituent le socle juridique sur lequel se basait chaque année le ministère pour autoriser ces pratiques et fixer des plafonds de prélèvements annuels", rappelle la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), requérante dans cette affaire, dans un communiqué.

Cette "abrogation définitive (...) ne permettra plus au gouvernement de récidiver impunément chaque année en autorisant à la demande des chasseurs des pratiques qu'il sait pourtant illégales" et "vient enfin clore une démarche inqualifiable qui n'avait que trop duré", s'est réjoui le président de la LPO, Allain Bougrain Dubourg.

Le gouvernement souligne qu'il n'a plus pris d'arrêtés annuels sur les gluaux depuis 2020 et sur les tenderies (pièges) depuis 2022.

Néanmoins en janvier dernier la Commission européenne avait demandé à la France de mettre fin aux méthodes illégales de chasse aux oiseaux, comme le recours à la glu, lui donnant deux mois pour agir. Faute de quoi elle pourrait saisir la Cour de justice de l'Union européenne, une procédure qui peut aboutir à des sanctions financières.

Concernant les autres méthodes de chasses traditionnelles comme les pantes (filets) et les matoles (cages) utilisées pour les alouettes, l'incertitude demeure toutefois car le gouvernement a pris le 4 octobre dernier un nouvel arrêté cadre à leur sujet. Ce dernier a été attaqué sur le fond devant le Conseil d'État par la LPO.

Article original publié sur BFMTV.com