La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 127,91
    +66,36 (+0,19 %)
     
  • Nasdaq

    14 841,39
    +4,40 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    27 833,29
    +285,29 (+1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1806
    +0,0036 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    26 192,32
    -1 129,66 (-4,13 %)
     
  • BTC-EUR

    34 026,82
    +4 769,04 (+16,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    952,90
    +37,41 (+4,09 %)
     
  • S&P 500

    4 420,01
    +8,22 (+0,19 %)
     

Oise: un homme mis en examen pour avoir attaqué sa compagne à la machette

·2 min de lecture
La forêt de Rochefort, à Rochefort-en-Yvelines (PHOTO D'ILLUSTRATION). - FRANCK FIFE / AFP
La forêt de Rochefort, à Rochefort-en-Yvelines (PHOTO D'ILLUSTRATION). - FRANCK FIFE / AFP

Des blessures d'une "extrême gravité". Dans une forêt de l'Oise samedi, une femme a été attaquée par son compagnon à la machette. L'homme, déjà connu des autorités, lui a notamment sectionné un doigt. Il a été mis en examen mardi pour "tentative de meurtre aggravé", indique le parquet de Senlis à BFMTV.com, confirmant des informations du Parisien.

Des hurlements dans le bois

Samedi matin, des riverains de Sérifontaine sont alertés par des hurlements en provenance du bois qui jouxte la commune, rapporte L'Observateur de Beauvais. L'un d'eux pénètre dans la forêt et découvre ce qui ressemble à une véritable scène de crime: des traces de sang au sol, ainsi que des cheveux et un doigt. Le témoin prévient aussitôt les gendarmes, qui arrivent sur place et découvrent la victime, âgée de 32 ans.

Elle est directement prise en charge par les secours et transportée au CHU de Rouen (Seine-Maritime). La jeune femme souffre de multiples blessures, avec notamment un doigt sectionné, un bras amputé et "le visage très amoché", selon une source proche du dossier au Parisien.

Son pronostic vital n'est désormais plus engagé, mais les médecins ont conclu à "une infirmité permanente", précise le procureur de la République de Senlis, Jean-Baptiste Bladier, à BFMTV.com. Dans sa chambre d'hôpital, elle a désigné son compagnon comme l'auteur des violences et a précisé que ce dernier l'avait attaquée à la machette.

Alcool, cocaïne, cannabis

En parallèle, le suspect de 27 ans a été interpellé dimanche dans le département voisin, à la gare de Persan-Beaumont (Val-d'Oise). Des examens toxicologiques attestent d'une importante consommation d'alcool, de cocaïne et de cannabis. À l'issue de sa garde à vue, il a été mis en examen mardi pour "tentative de meurtre aggravé", avec une circonstance aggravante, puisque la victime est sa conjointe. Une enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie d’Amiens (Somme).

L'homme était déjà connu des services de police: il avait un casier particulièrement chargé, avec pas moins de 17 mentions à son casier judiciaire, notamment pour violence. Sa dernière condamnation remonte au 11 janvier 2021, où il avait été condamné par le tribunal de Beauvais à 18 mois de prison, dont 9 mois avec sursis pour des faits de violences conjugales sur la même victime.

Le procureur nous indique qu'il avait également interdiction d'entrer en contact avec elle, ou de paraître à proximité de son domicile. Sa condamnation devait s'effectuer au domicile, avec un bracelet électronique, à partir de ce jeudi 24 juin. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime avait "souhaité reprendre une vie commune avec lui."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles