Marchés français ouverture 8 h 52 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 397,94
    -513,64 (-0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Offre de Drahi sur Eutelsat: pourquoi l’Etat pourrait tiquer

·2 min de lecture

Convoité par le tycoon Patrick Drahi, l’opérateur satellite est un actif stratégique pour les intérêts français. Premier client d’Arianespace et des fabricants de satellites Airbus et Thales, il est aussi un discret fournisseur des armées, et l’actionnaire de la constellation de satellites télécoms OneWeb.

La surprise du chef. , le fondateur d’Altice Patrick Drahi a donné un sacré coup de pied dans la fourmilière du spatial en déposant ces dernières semaines une offre de rachat sur Eutelsat, troisième opérateur satellite mondial. Le groupe français a confirmé, dans la soirée du mercredi 29 septembre, "avoir reçu une proposition non sollicitée, préliminaire et non contraignante de Patrick Drahi concernant une transaction potentielle sur l'ensemble du capital social de la société". Le tycoon a proposé 12,1 euros par action, soit une prime de moins de 20% par rapport au cours de bourse d’hier (10,35 euros). Pas de quoi générer un enthousiasme débordant au sein du conseil d’administration d’Eutelsat. "Les organes de gouvernance compétents d'Eutelsat Communications ont décidé à l'unanimité de ne pas engager de discussions sur la base des termes de cette proposition", a précisé la société dans la soirée.

Drahi arrivera-t-il à ses fins? L’Etat pourrait bien jouer le rôle d’arbitre. Premier actionnaire du groupe avec près de 20% du capital (via Bpifrance), il va probablement y regarder à deux fois avant d’autoriser l’opération. Eutelsat est en effet, avec ses 36 satellites en orbite, un actif stratégique pour les intérêts français et européens. Si le groupe est de taille relativement modeste (1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires), il occupe une place essentielle dans la chaîne de valeur du spatial. En gros, son métier, comme celui de ses concurrents SES ou Intelsat, est d’acheter des satellites, de les faire lancer par Arianespace, SpaceX ou les lanceurs russes, et d’en commercialiser la bande passante aux chaînes de télévision, opérateurs télécoms, industriels ou gouvernements.

Premier client d'Airbus et Thales

Ce positionnement a fait d’Eutelsat, ancienne structure intergouvernementale européenne transformée en société de droit privé en 2001, un pivot de l’écosystème spatial européen. Eutelsat est ainsi le premier client des lanceurs Ariane, et un partenaire indispens[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles