La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 363,70
    -747,91 (-2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Office Depot : les salariés craignent un "carnage social", Alkor choisie comme repreneur

·1 min de lecture

On connaît enfin le repreneur d'Office Depot. Il s'agit de la coopérative Alkor, qui donne des sueurs froides aux salariés, inquiets des sombres perspectives sur le front de l'emploi. "Spécialiste de la papeterie et des fournitures de bureaux depuis plus de 60 ans (...) à travers ses trois marques de distribution Majuscule, Burolike et Ioburo, Alkor groupe reprend 460 salariés d'Office Depot de la branche retail et offre également des emplois à 370 collaborateurs dans les fonctions commerciales, IT et support, avec une priorité à l'embauche" pendant deux ans, indique Alkor dans un communiqué.

La coopérative, qui reprend 50 magasins, estime sauver ainsi "830 emplois", sur les 1.500 que compte l'entreprise, avec une reprise effective jeudi soir à minuit. Elle financera "à hauteur de 23,2 millions d'euros l’apurement du passif d’Office Depot" précise-t-elle. "La cellule de reclassement et d’accompagnement pilotée pendant deux ans par le spécialiste du recrutement Aksis permet dès maintenant d’offrir le maintien de l’ancienneté sans période d’essai pour les salariés qui accepteront ces offres d’emplois dans un délai d’un mois après décision du tribunal", soit avant le 3 juillet, ajoute Alkor.

>> A lire aussi - Comment le patron de Casino tente de protéger son entreprise des vautours de la finance

"Nous sommes heureux d’offrir un avenir solide à nos 830 nouveaux collaborateurs (...) Cette union immédiatement opérationnelle permettra de renforcer encore notre maillage territorial de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Scor : un fonds activiste refuse la présidence de Denis Kessler, dénonce une gouvernance "défaillante et opaque"
Center Parcs Europe voit son chiffre d'affaires baisser de 70 % mais les réservations progressent
Les meilleurs sites d'électroménager, ventes privées et multimédia en 2021
Marseille : la Ville va racheter un ancien McDonald's
La patron de Carrefour réclame une "transparence sur les prix" de l'agriculteur au distributeur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles