La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,66
    +235,31 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1776
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    27 392,72
    -272,39 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    780,16
    -13,58 (-1,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,03
    +0,12 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,25
    +151,65 (+1,03 %)
     
  • S&P 500

    4 411,34
    +43,86 (+1,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Odyssey Blue J4105 : le test d'un mini-PC à moins de 280 euros

·2 min de lecture

Peut-on s’acheter un PC de bureau récent avec moins de 300 euros ? C’est l'objectif que s’était donné Futura pour cet automne et le choix de la rédaction s’est porté sur l’Odyssey Blue J4105, un mini PC, vendu 273 euros depuis septembre et signé Seeed Studio. À ce prix-là, on n’a évidemment pas une configuration surpuissante avec notamment un processeur Intel Celeron mais ce qui nous avait attirés, ce sont les 8 Go de mémoire vive, les 128 Go de mémoire de stockage et le format : 11 cm de côté et 3,3 cm d’épaisseur pour 800 grammes.

Comme le montre la photo ci-dessous, ce mini PC tient dans la main et il sera très discret sur un bureau. Pour ne rien gâcher, son design est plutôt réussi et le fabricant a eu la bonne idée d’ajouter de nombreux tampons sur ses flans, ce qui permet de le placer comme on veut, en toute stabilité. Il y a même des trous sur la coque arrière pour le placer sur un mur. Grâce à un astucieux système d’aimants, la vitre se retire et on découvre un ordinateur de type SBC (Single Board Computer), comme le très connu Raspberry Pi 4. Tout est soudé sur la carte, ce qui forcément limite les améliorations (processeur, mémoire…) mais il n’en demeure pas moins évolutif.

Voilà un ordinateur de bureau que l'on peut emporter partout. © Futura
Voilà un ordinateur de bureau que l'on peut emporter partout. © Futura

Une connectique complète

Avant de le démarrer, ce qui séduit aussi, c’est la connectique. En façade, un lecteur de carte SD, une prise USB 3, un port USB-C et un connecteur auxiliaire pour brancher un casque ou des enceintes. À l’arrière, c’est tout aussi riche avec deux ports Ethernet, une prise HDMI et deux prises USB supplémentaires. Bien sûr, il y a une prise pour le brancher au secteur et c’est ce qu’on a fait après l’avoir étudié sous toutes ses formes.

Après le branchement, s'ajoutent un clavier et une souris filaires et on le connecte à un écran via la prise HDMI. Quelques secondes plus tard, le bureau de Windows 10 (pré-installé mais non activé) apparaît. C’est aussi rapide qu’un PC classique et la prise en...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles