Octo technology : '2013 devrait être un bon millésime'.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
ALOCT.PA6,150,13
BELI.PA28,96-1,13

(CercleFinance.com) - François Hisquin, Président du directoire d'Octo Technology, cabinet de conseil et de réalisation IT, répond aux questions de Cercle Finance après la publication du chiffre d'affaires annuel.

Cercle Finance: Octo Technology a récemment publié un chiffre d'affaires de 21,6 millions d'euros pour l'exercice 2012, en croissance organique de 10,8%. Comment expliquez-vous cette performance?

François Hisquin: Le (Paris: FR0000072399 - actualité) marché du conseil à valeur ajoutée a été plutôt porteur l'an passé. Les sociétés positionnées conseil ainsi que les sociétés proposant des offres à des prix très compétitifs s'en sortent plutôt bien. Les sociétés situées entre ces deux offres souffrent et vont devoir rapidement choisir leur repositionnement.

Il y a également eu des différences notables entre les secteurs d'activité. Ainsi, nous avons constaté une forte demande dans le domaine de l'assurance, secteur soumis à de profondes évolutions réglementaires, tandis que la banque a opéré des coupes dans les budgets et l'activité liée à l'industrie a tourné au ralenti.

Dans ce contexte, de part notamment son positionnement sectoriel mais également son développement dynamique à l'international, par exemple au Brésil, Octo a nettement surperformé son marché. La croissance du chiffre d'affaires 2012 aurait même pu être plus importante encore si le turn-over des collaborateurs, signe d'une relative bonne santé de notre marché, n'avait pas été si important.

Sur l'ensemble de l'année, les effectifs du groupe ont augmenté de 12,3%, à 182 personnes. Pour 2013, nous entendons maintenir une politique ambitieuse de recrutements, dans le but de répondre à la demande soutenue de nos clients.

CF: Quelles sont les priorités d'Octo Technology pour 2013?

FH: La priorité 2013 numéro un est la croissance, sur chacune de nos activités.

Dans le cadre de notre vision stratégique OCTO 2020, nous avons pour ambition de porter la part du chiffre d'affaires réalisé à l'international à 50% d'ici 2020, contre 16% en 2012.

Par conséquent, nous concentrerons nos efforts dans le sens de cet objectif cette année encore. A ce titre, le Brésil, marché très porteur et à fort potentiel pour Octo Technology, nous intéresse tout particulièrement.

Concernant les opportunités de croissance externe, nous regardons quelques dossiers, surtout à l'international, mais ne recherchons pas activement des cibles. Les sociétés similaires à Octo en termes d'offre et de valeur sont très rares.

CF: Comment abordez-vous l'exercice qui s'ouvre?

FH: Nous sommes confiants et sereins, après le travail de repositionnement de notre offre finalisé en 2012. Tous les éléments se trouvent réunis pour permettre au groupe de réaliser de belles performances en 2013.

Nous tablons ainsi sur une forte demande de la part des directions informatiques qui continuent d'investir sur les projets les plus stratégiques et structurants pour leur développement et ce malgré l'environnement économique chahuté.

Si nous parvenons à recruter les bons talents et à conserver nos collaborateurs, 2013 devrait être un bon millésime pour Octo. Nous communiquerons un objectif chiffré pour 2013 sous peu.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.