La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 627,33
    -74,06 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

OCS (divertissements), OBS (services aux entreprises), Orange Bank: Les boulets d’Orange

Eric PIERMONT / AFP

Avant d’annoncer sa vision en février, la directrice générale Christel Heydemann s’attaque aux branches malades du groupe, à revitaliser ou élaguer. Premier dossier réglé: OCS.

Et d’un! Avec la vente, ce 9 janvier, d’OCS et d’Orange Studio à Canal+, Christel Heydemann lance la mutation du groupe, qu’elle doit détailler en février. L’affaire OCS réglée, deux sujets majeurs restent dans son viseur.

OCS: Orange, producteur de contenus, c'est fini

Orange producteur de contenus, c’est fini. Lancée en 2008 sous le règne de Didier Lombard, la plateforme de séries et de cinéma patine. Malgré ses quelque 3 millions d’abonnés, elle cumulerait quelque 500 millions d’euros de pertes. En ce début 2023, OCS se voit de surcroît privé de son meilleur produit d’appel, les contenus de HBO, fournisseur de Game of Thrones, Euphoria ou Succession. Warner Bros Discovery, la maison mère de HBO, préfère récupérer sa pépite pour alimenter sa propre offre tricolore, annoncée pour 2024.

"Actionnaire à hauteur de 33,3% de la plateforme, et son principal distributeur, Canal+ était le repreneur logique, décrypte François Godard, analyste du secteur au sein du cabinet Enders. Sur un marché devenu mondial, le groupe veut changer d’échelle." Le rachat touche aussi Orange Studio, qui dispose notamment à son actif du film oscarisé The Father de Florian Zeller ou encore de La Belle Epoque de Nicolas Bedos... Il a coproduit quelque 200 films depuis sa création en 2007, notamment en Afrique – une terre que Canal+ laboure activement.

Lire aussiVente d’OCS et d’Orange Studio, la belle affaire pour Canal+ ?

Les détails de la transaction, qui doit encore être validée par l’Autorité de la concurrence, n’ont pas encore été révélés. "OCS en lui-même ne vaut pas très cher – grosso modo le prix de son fichier – et Orange Studio a dû être valorisé au prix de son catalogue", détaille François Godard. La filiale de Vivendi étoffe surtout son offre: Orange Studio a un catalogue de 1.800 œuvres. Et rien ne dit que le duo va couper les ponts: "Ils ont intérêt à s’entendre et à rester amis, poursuit l’analyste. Pour Canal+, Orange reste le partenaire idéal avec une base d’abonnés premium prêt[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi