La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0262
    -0,0064 (-0,62 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +3,40 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    23 762,38
    -303,19 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -0,21 (-0,23 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,35 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,68 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,22 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2134
    -0,0069 (-0,56 %)
     

Les Occidentaux dénoncent au G20 l'impact de la guerre russe sur l'économie

POOL/AFP - Fikri YUSUF

La Russie a de nouveau été accusée par la communauté internationale pour son invasion de l'Ukraine.

Les grands argentiers occidentaux ont condamné vendredi l'invasion de l'Ukraine par la Russie lors d'une réunion du G20 en Indonésie et ont accusé ses responsables économiques d'avoir créé une "onde de choc" dans l'économie mondiale. La réunion de deux jours des ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales se tient sur l'île de Bali, une semaine après celle des ministres des Affaires étrangères, qui avaient envoyé une salve d'accusations à propos de la guerre au chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

La réunion de cette semaine a donné lieu à une nouvelle confrontation entre les Occidentaux, qui dénoncent la responsabilité de Moscou dans les problèmes économiques, et la Russie, qui accuse les sanctions occidentales de tous les maux. "Il y a eu une très large dénonciation de la guerre et de ses conséquences", alors que "la Russie a essayé de dire que la situation économique mondiale n'avait aucun rapport avec la guerre", a indiqué à l'AFP une source au sein de la délégation française. Mais on a pu démontrer que l'invasion de l'Ukraine a fait "dérailler la croissance", "exacerbé les tensions inflationnistes et mis en danger la sécurité alimentaire", selon cette source.

"La guerre injustifiée de la Russie contre l'Ukraine a envoyé une onde de choc à travers l'économie mondiale", avec une hausse des prix des matières premières, de l'alimentation, des engrais et des prix de l'énergie élevés "qui font que plus de gens ont faim", a souligné la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen, au cours d'une conférence. "C'est l'invasion de la Russie qui a sapé la sécurité alimentaire et énergétique, et non les sanctions, et la Russie doit en endosser l'entière responsabilité", a renchéri le ministre de l'Economie australien Jim Chalmers, selon un texte vu par l'AFP.

Responsabilité dans la guerre

La ministre des Finances canadienne Chrystia Freeand, qui a des racines ukrainiennes, a accusé la délégation russe d'être responsable de "crimes de guerre" compte [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles