La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2174
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 855,50
    -10,40 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    26 156,52
    -674,49 (-2,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,44
    +41,45 (+6,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,98
    -1,15 (-2,16 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3684
    -0,0046 (-0,34 %)
     

Comment obtenir le bon prêt pour financer ses études

·2 min de lecture

Logement, scolarité, équipement… S'engager dans le supérieur est très onéreux. Et faute de petits boulots, l'emprunt peut s'imposer. Un choix facilité par les taux bas, mais à calibrer.

Entre les droits d'inscription et les frais de scolarité, les dépenses liées à un logement ou à un stage à l'étranger, le coût d'un ordinateur ou d'un véhicule en plus du permis de conduire, les études supérieures peuvent vite coûter très cher ! La crise économique consécutive à l'épidémie de Covid-19 n'a rien arrangé : les petits boulots ayant partiellement disparu, 33 % des étudiants ont rencontré des difficultés financières durant le premier confinement, selon l'Observatoire national de la vie étudiante, et 19 % ont dû se restreindre sur les achats de première nécessité. Si 28 % d'entre eux ont pu compter sur la solidarité familiale, d'autres vont devoir faire appel à un prêt bancaire pour financer leurs études.

Fidéliser les jeunes

Pour le coup, les banques sont toutes disposées à leur en accorder, car le prêt étudiant est un bon moyen de fidéliser leur clientèle. Malgré la crise, elles n'en ont pas durci les conditions d'octroi : « Nous devons accompagner les jeunes dans leurs projets, ce n'est pas le moment de les censurer dans leurs ambitions », estime Nicolas Balerna, directeur du marché des particuliers de la Caisse d'épargne. Les conditions d'accès sont presque identiques dans tous les établissements bancaires. « Un prêt étudiant est un crédit à la consommation », rappelle Laure Prenat, directrice générale de Panorabanques. Il faut donc être majeur pour en souscrire un. Pour les enfants mineurs, ce sont les parents qui empruntent. Sinon, il faut justifier de sa scolarité et de son statut d'étudiant et remplir la condition d'âge. La majorité des banques proposent ce type de prêt jusqu'à 28 ans ou 30 ans : « Dans certains cas, nous pouvons aller jusqu'aux 35 ans de l'emprunteur », indique Franck Oniga, président du directoire de La Banque postale Financement.

Scruter les offres

Le prêt étudiant n'échappe pas à la règle de base suivante : il faut comparer les conditions du prêt. Et donc passer au crible montant, taux d'intérêt, durée, assurance, garantie, san[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi