La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 693,04
    -804,33 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Obsèques du prince Philip : "L'opportunité de le remercier pour ces décennies au service du monde entier", selon l'ambassadeur britannique en France

franceinfo
·1 min de lecture

L’époux de la reine d’Angleterre, le prince Philip, duc d’Édimbourg, est inhumé samedi 17 avril dans l’intimité du château de Windsor, où il s’est éteint la semaine dernière à l’âge de 99 ans. Pour Edward Llewellyn, ambassadeur de Grande-Bretagne en France, ces funérailles marquent "la fin d'un chapitre", mais aussi "une opportunité pour remercier le duc d'Édimbourg pour ses décennies au service de la monarchie et du monde tout entier". L'ambassadeur en profite pour rappeler "la modernité" du prince Philip dans ses engagements

franceinfo : Est-ce que c'est un moment d'histoire important pour le peuple britannique ?

Edward Llewellyn : Tout à fait. C'est une journée triste, une semaine triste. C'est la fin d'un chapitre. Mais avec la tristesse, c'est aussi une opportunité pour réfléchir et remercier le duc d'Édimbourg pour ses décennies au service de mon pays, de la monarchie et du monde tout entier.

C'est son côté provocateur, parfois hors du protocole, qui a fait entrer les Windsor dans la modernité ?

Je pense que le duc d'Édimbourg a toujours été quelqu'un qui a prôné la modernité. Il s'intéressait au monde des ingénieurs, par exemple. Il est venu à maintes reprises en France avec Sa Majesté la Reine. Il a rendu visite en 1970 au Conseil de l'Europe, accompagné par un très jeune prince Charles. Et lors de son discours, il a parlé de l'environnement, qui, à l'époque, n'était pas à la mode et n'avait pas l'importance que ce sujet a aujourd'hui. Il était, au moment de son (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi