La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 327,79
    -54,34 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 379,05
    -50,93 (-0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 824,83
    -259,67 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 194,09
    +166,49 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    35 957,67
    -1 828,00 (-4,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 207,85
    +9,93 (+0,83 %)
     
  • S&P 500

    4 163,29
    -10,56 (-0,25 %)
     

Les obsèques du prince Philip ont lieu samedi à Windsor, sans Meghan Markle

·1 min de lecture

Les funérailles du duc d'Edimbourg auront lieu samedi à 16 heures (heure de Paris) dans la chapelle royale du château de Windsor, le domaine royal situé à l'Ouest de Londres. La cérémonie religieuse, retransmise en direct à la télévision, sera présidée par le doyen des chanoines de Windsor et la bénédiction sera prononcée par l'archevêque de Canterbury, chef de l'Eglise anglicane. L'époux de la reine Elizabeth, décédé vendredi dernier à l'âge de 99 ans, sera ensuite inhumé dans le caveau de la famille royale situé dans la crypte de la chapelle.

Lire aussi - Royaume-Uni : une année horrible pour la reine Elizabeth II

Seule Meghan Markle sera absente

Pour respecter les contraintes sanitaires en vigueur, trente personnes seulement - masquées et en tenue civile - ont été autorisées et invitées aux obsèques parmi lesquelles les enfants et les petits enfants du couple royal ainsi que leurs conjoints. Seule Meghan Markle sera absente. L'épouse du prince Harry, qui attend leur deuxième enfant, est restée en Californie où le couple princier s'est installé depuis l'été 2020. De retour pour la première fois sur le sol britannique depuis plus d'un an après sa mise en retrait de la monarchie, le prince Harry, 36 ans, apparaîtra donc en public aux côtés de son frère aîné William et de son père Charles.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a indiqué qu'il ne participerait pas à la cérémonie pour permettre de réunir le plus possible de membres de la famille royale.

Lire aussi - Pete...


Lire la suite sur LeJDD