Marchés français ouverture 3 h 49 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 566,12
    +600,11 (+2,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 333,00
    +352,79 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    38 516,24
    +552,96 (+1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    929,64
    -3,49 (-0,37 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Des objets connectés autonomes en énergie grâce à la lumière

la rédaction de Futura
·1 min de lecture

Capteur de température, d’humidité, détecteur de fumée, carte électronique, badge d’accès, équipements de la maison (domotique)… D’ici 2025, le monde comptera 41,6 milliards d’objets connectés, selon une étude du cabinet IDC. Un rythme de croissance effréné qui pose le problème de l’alimentation en énergie de tous ces appareils. Pour contourner les piles et batteries au lithium, la start-up française Dracula Technologies a mis au point des modules photovoltaïques capables de générer de l’électricité à partir de lumière ambiante, naturelle ou artificielle. L'innovation de cette start-up valentinoise a d'ailleurs été sélectionnée parmi les lauréats des prix de l'innovation du CES 2021 à Las Vegas, avec le titre d'Honoree.

https://www.youtube.com/watch?v=iLZ97JGZdkA

Des modules photovoltaïques efficaces même en lumière artificielle

Grâce à ces modules, les objets sont autonomes en énergie et utilisables à l’intérieur de bâtiments ou d’usines. « Les cellules solaires classiques en silicium sont très efficaces en lumière extérieure, mais peu performantes en intérieur, où la luminosité est 10 à 1.000 fois inférieure », explique Sadok Ben Dkhil, directeur technique chez Dracula Technologies. Les cellules photovoltaïques organiques captent, elles, un spectre lumineux différent, ce qui les rend plus efficaces avec des lampes LED ou fluorescentes, majoritairement utilisées pour l’éclairage intérieur.

Ultrafins, les modules photovoltaïques de Dracula Technologies sont encapsulés dans un support PET souple et flexible, étanche à l’eau et la poussière. © Dracula Technologies

Des modules écologiques et recyclables

Dracula Technologies a mis au point un système baptisé LAYER, pour « Light As Your Energetic Response » (la lumière comme réponse énergétique), qui repose sur la maîtrise d'un procédé de fabrication de cellules photovoltaïques organiques par...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura