La bourse ferme dans 7 h 22 min
  • CAC 40

    6 871,39
    +83,60 (+1,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 100,15
    +45,79 (+1,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 364,50
    +99,13 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1299
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 838,80
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 017,53
    +781,03 (+2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    821,61
    +11,01 (+1,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,70
    +0,39 (+0,47 %)
     
  • DAX

    15 148,94
    +137,81 (+0,92 %)
     
  • FTSE 100

    7 349,33
    +52,18 (+0,72 %)
     
  • Nasdaq

    13 855,13
    +86,21 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    4 410,13
    +12,19 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    27 131,34
    -457,03 (-1,66 %)
     
  • HANG SENG

    24 243,61
    -412,85 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3485
    -0,0006 (-0,04 %)
     

Où est passé le capitaine Juninho ?

·1 min de lecture

SOS ! En Ligue 1, le bateau de l'OL coule et nous n'avons plus de nouvelles de son capitaine. Quand on parle de capitaine, ce n'est ni de Léo Dubois, ni de Peter Bosz, ni de Jean-Michel Aulas dont il est question. Mais bien du maître artificier maison, reconverti directeur sportif il y a deux ans maintenant, Juninho Pernambucano. Lyon est au plus mal, le bilan comptable du coach néerlandais n'est pas loin de celui de Sylvinho (c'est pour dire), et la défaite mercredi face à Reims n'a rien arrangé. Pourtant, le Brésilien n'a plus donné de signe de vie médiatique depuis son annonce lunaire sur RMC, il y a de ça deux semaines. " J'espère bien finir la saison, et à la fin, normalement, c'est fini ", lançait-il, à la surprise générale. C'est peu. Si ne pas pousser une gueulante à chaque fois qu'un micro se présente à vous ne signifie pas qu'il ne se passe rien…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles