La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 258,25
    +218,57 (+0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Où les Français ont-ils été les plus touchés financièrement lors du premier confinement?

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Selon une étude de l'Insee, un quart des plus de 15 ans interrogés estiment avoir vu leur situation financière se dégrader lors du confinement du printemps 2020. Des chiffres qui varient selon les territoires.

On le sait, la crise du Covid-19 s'accompagne d'une crise économique marquée. Lors du premier confinement, du 17 mai au 11 mai 2020, . Et malgré les aides mises en place par le gouvernement, la crise a bien eu des conséquences financières sur les ménages français. C'est ce que montre , alors que l'Hexagone retrouvait cette semaine le chemin de restrictions, sans commune mesure avec le confinement du printemps 2020 certes mais avec le retour de l'école à la maison tout de même. Selon cette étude, un quart des personnes interrogées de plus de 15 ans considèrent que la situation financière de leur ménage s'est dégradée lors du printemps 2020. Un impact variable d'un territoire à l'autre.

C'est la Seine-Saint-Denis qui apparaît comme le département le plus touché puisqu'un tiers des personnes interrogées constatent une dégradation de leur situation financière. Plus largement, des départements d'Ile-de-France, des Hauts-de-France et du Sud-Est sont particulièrement impactés, tout comme la Guadeloupe. A l'inverse, l'ouest de l'Hexagone (Bretagne, Pays-de-la-Loire ou encore Nouvelle-Aquitaine) mais aussi la Bourgogne-Franche-Comté semblent mieux s'en tirer.

"Les plus pauvres ont plus durement subi la crise"

Comment expliquer ces disparités? Les effets du confinement sur le portefeuille des Français ne sont pas forcément corrélés à la situation sanitaire du département. Alors que le Haut-Rhin a connu le ratio de surmortalité le plus élevé, 23,8% des sondés évoquent une dégradation de leur situation financière, un niveau proche de la moyenne nationale. A l'inverse, la Haute-Corse et les Alpes-Maritimes font partie des 5 départements les plus touchés financièrement mais ont un ratio de surmortalité bas (0,99 et 1,11 respectivement contre 2,35 pour le Haut-Rhin). La Seine-Saint-Denis apparaît quant à elle doublement impactée par un nombre de décès élevé et comme étant le département le plus atteint financièrement.

Toutefois, "les personnes qui étaient déjà les plus pauvres o[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi