La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 237,00
    +472,22 (+1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Il n'y a pas de calendrier caché de la réforme des retraites

·2 min de lecture

Il n'y a pas de calendrier caché de la réforme des retraites, a déclaré mardi le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, alors que des informations de presse font état de la volonté d'Emmanuel Macron de relancer ce dossier avant l'élection présidentielle d'avril prochain.

Il n'y a pas de calendrier caché de la réforme des retraites, a déclaré mardi le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, alors que des informations de presse font état de la volonté d'Emmanuel Macron de relancer ce dossier avant l'élection présidentielle d'avril prochain.

"J'ai entendu ou lu un certain nombre de rumeurs. Franchement, je ne veux pas spéculer là-dessus parce que je n'ai pas entendu d'annonce ni du président de la République ni du Premier ministre en ce sens", a déclaré Clément Beaune sur franceinfo.

Lire aussi

"La parole qui est toujours celle du président, c'est celle du 12 juillet, il a dit aux Français qu'il faudra travailler plus, qu'il faudra garantir des retraites minimum, qu'il faudra réformer un certain nombre de régimes spéciaux", a-t-il poursuivi.

Dépendante de ce contexte

"Il n'a pas dit quand. Il n'y a pas de réforme cachée. Il y a un calendrier qui n'est pas caché, qui est indéterminé, parce que nous sommes dans la crise sanitaire. (...) Une réforme comme celle des retraites, elle est forcément un peu dépendante de ce contexte", a-t-il ajouté.

Le quotidien Les Echos a rapporté lundi qu'Emmanuel Macron souhaitait avant la fin de son quinquennat, en mettant notamment en oeuvre la suppression des régimes spéciaux et le minimum de pension à 1.000 euros pour toute carrière complète au smic.

Le patronat comme les syndicats sont opposés à une relance de la réforme des retraites à sept mois de l'élection présidentielle.

(avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles