La bourse ferme dans 57 min
  • CAC 40

    6 513,69
    -43,71 (-0,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 738,01
    -39,37 (-1,04 %)
     
  • Dow Jones

    33 779,06
    -219,98 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0048
    -0,0044 (-0,43 %)
     
  • Gold future

    1 765,80
    -5,40 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    21 354,10
    -2 134,44 (-9,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    508,32
    -33,28 (-6,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,20
    +0,70 (+0,77 %)
     
  • DAX

    13 570,19
    -127,22 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,07
    +14,22 (+0,19 %)
     
  • Nasdaq

    12 738,53
    -226,81 (-1,75 %)
     
  • S&P 500

    4 238,81
    -44,93 (-1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1813
    -0,0119 (-1,00 %)
     

Il n'y aura pas de "baisse des dotations des collectivités" locales, assure Christophe Béchu

Le ministre de la Transition écologique et des Territoires, Christophe Béchu, a répondu ce samedi 23 juillet aux réactions de différentes associations d'élus, vent debout depuis la présentation jeudi 21 juillet à la presse par le ministre de l'économie Bruno Le Maire du programme de stabilité que l'exécutif transmet à la Commission européenne pour la période 2022-2027. Christophe Béchu a assuré dans un communiqué "qu'il n'y aura pas de baisse des dotations des collectivités" dans le cadre de la présentation de ce programme de stabilité.

L'Association des maires de France (AMF), l'Association des petites villes de France (APVF) ou l'Assemblée des départements de France (AdF) avaient fait part vendredi 22 juillet de leur "trouble", "incompréhension" ou "étonnement" après des propos de M. Le Maire évoquant une baisse de 0,5% des dépenses de fonctionnement des collectivités locales entre 2022 et 2027. "Le pacte de stabilité prévoit bien au contraire une progression des dépenses des collectivités de 24 milliards d'euros sur cette même période", explique M. Béchu.

Plutôt qu'une baisse de 0,5 %, le ministre en charge de la cohésion des territoires évoque "une modération des dépenses de fonctionnement pour qu'elles augmentent en moyenne annuelle de 0,5% de moins que leur tendance naturelle". "Pour tenir cet objectif, les collectivités trouveront l'État à leurs côtés par un soutien renforcé à l'investissement pour la transition écologique", ajoute Christophe Béchu. La présentation par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Concerts au stade de France : les restaurateurs pestent contre une fermeture trop précoce de leurs établissements
Plaidoyer des syndicats européens pour une loi sur des températures maximales au travail
Etats-Unis : la Fed espère encore pouvoir faire ralentir l'inflation sans provoquer de récession
Elle achète de la vitamine D surdosée sur internet : son enfant passe deux semaines à l'hôpital
Le cauchemar des 280 passagers français bloqués plus de 24 heures dans un aéroport californien

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles