La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 285,48
    -556,50 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Numéro de téléphone, mot de passe, alertes de connexion... Quatre astuces pour sécuriser votre compte Facebook

franceinfo
·1 min de lecture

L'affaire remonte à 2019, mais n'a pris une ampleur mondiale que ces dernières semaines. Les données de 533 millions d'utilisateurs Facebook dans le monde, dont près de 20 millions de Français, ont été publiées au début du mois d'avril. Des noms, des prénoms, des statuts amoureux mais surtout des numéros de téléphone ont ainsi été mis gratuitement à disposition sur un forum de pirates après avoir été vendues sous le manteau pendant environ deux ans.

Ces données personnelles désormais dans la nature ayant été copiées, les centaines de millions de victimes n'ont pas de réelle possibilité de réparer les dégâts. Mais si vous avez un compte Facebook, cette fuite est une bonne piqûre de rappel pour vérifier que vous avez pris les bonnes précautions. Franceinfo vous en propose quatre.

Ne pas y laisser son numéro de téléphone

La faille exploitée en 2019 proviendrait d'une fonctionnalité qui permettait à chacun de retrouver sur le réseau social les contacts qui se trouvaient déjà dans son répertoire téléphonique. Le site Techcrunch s'était fait l'écho à l'époque (article en anglais) de cette fuite de données. "Grâce aux mesures que nous avons prises, nous sommes convaincus que le problème spécifique qui a permis [aux pirates] de se procurer ces données en 2019 n'existe plus", a indiqué Facebook le 6 avril dans un communiqué (en anglais).

Si vous avez par le passé associé votre numéro de téléphone à votre compte Facebook et que vous ne croyez pas aux promesses du réseau social, il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi