Marchés français ouverture 8 h 51 min
  • Dow Jones

    35 603,08
    -6,26 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    15 215,70
    +94,02 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1628
    -0,0024 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    54 070,66
    -2 995,87 (-5,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 490,38
    -44,27 (-2,88 %)
     
  • S&P 500

    4 549,78
    +13,59 (+0,30 %)
     

"Elle" : un numéro sur l’Afghanistan en rupture de stock dès son premier jour

·1 min de lecture

En rupture de stock dès son premier jour. C'est un numéro très fort, que le magazine Elle a sorti vendredi, consacré largement au sort des femmes afghanes. Dès le lendemain matin, Elle a dû réimprimer 50.000 exemplaires face à l’engouement. 100.000 exemplaires avaient déjà été tirés. Et le numéro restera exceptionnellement en kiosques 15 jours, au lieu d'une semaine. Sur la Une, toute noire, on voit une femme vêtue d'un hijab noir, seuls ses yeux bleus perçants vous fixent. Elle s'appelle Malalai. Et elle témoigne dans ce numéro, comme d'autres femmes, à visage découvert et sous sa véritable identité.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

L'écho à un numéro de 2001

Les femmes qui témoignent dans ce numéro sont des jeunes âgées d'une vingtaine d'années. Elles n'ont donc connu que la liberté et racontent leur quotidien à Kaboul à la reporter Ava Djamshidi, se laissant photographier par Philippe de Poulpiquet. Un quotidien bouleversé par le départ des Américains et le retour des Talibans. Ce numéro rappelle celui de 2001, où Elle avait mis en Une une femme afghane en burqa.

"C'était un pari", reconnaît la directrice du magazine Véronique Philipponnat au sujet de ce nouveau numéro. "C'est vrai qu'on est un magazine de société, on est un magazine féminin. On est avant tout là aussi pour raconter ce qui se passe et raconter le monde. C'est un bon exemple de couverture sur un sujet de société difficile et ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles