Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 814,10
    +7,33 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    16 788,52
    -6,36 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 318,83
    +1 537,63 (+2,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 520,14
    +31,59 (+2,12 %)
     
  • S&P 500

    5 309,50
    +1,37 (+0,03 %)
     

Nucléaire : la start-up Jimmy souhaite créer en France le premier mini-réacteur

luctheo / Pixabay

La start-up Jimmy a fait une grande annonce, lundi 29 avril. Dans un communiqué, l’entreprise française a fait savoir qu’elle avait déposé un «dossier de demande d’autorisation» en vue de réaliser un mini-réacteur nucléaire. La requête a été formulée auprès du ministère de la Transition écologique. Toutefois, ce n’est que la toute première étape du processus. Il appartient désormais à l’Autorité de sureté nucléaire, l’ASN, d’examiner le dossier de Jimmy. En cas d’approbation, la start-up pourrait produire un petit réacteur modulaire d’une puissance de 10 mégawattheures. Il sera alors branché sur le complexe industriel du groupe Cristanol, à Bazancourt, dans la Marne, rapporte TF1 Info.

L’avantage de ce type de mini-réacteur est de produire une «chaleur décarbonnée», vante Jimmy. En effet, il doit permettre de remplacer des brûleurs à gaz et donc supprimer les rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Mais ce n’est pas son seul avantage. En effet, pas besoin de changer d’infrastructures pour utiliser le mini-réacteur, «les générateurs de Jimmy […] se branchent directement aux installations industrielles existantes», peut-on lire dans le communiqué de la start-up française.

Par ailleurs, le mini-réacteur a une durée de vie de 20 ans et s’inscrit «dans un mix énergétique complémentaire aux réacteurs nucléaires de grande et moyenne puissance et aux sources d’énergie renouvelables, parfois inadaptées à des procédés industriels exigeants», précise l’entreprise. Cette dernière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Encore une marque de mode star des années 2000 en redressement judiciaire
Porté par le cloud et l'IA, Amazon triple ses bénéfices
Procès requis contre «Mimi» Marchand, accusée d’avoir soutiré de l’argent à Karine Le Marchand
Déchets plastiques : qui sont les 5 industriels qui polluent le plus ?
Votre formation via votre CPF payante dès le 2 mai, les prix de l’immobilier en baisse en Ile-de-France… L'actu éco du jour en 120 secondes