La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 222,91
    -256,69 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    14 134,08
    +64,66 (+0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2124
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 080,15
    +2 037,96 (+6,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 002,63
    +33,79 (+3,49 %)
     
  • S&P 500

    4 235,97
    -11,47 (-0,27 %)
     

Nucléaire : risque de nouveaux retards sur l’EPR de Flamanville, alerte l’ASN

·1 min de lecture

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) lance un nouvel avertissement sur l'EPR de Flamanville. Selon l'ASN, le nouveau problème des piquages pourrait encore causer des retards ! L'Autorité avait rendu public en mars un écart de conception signalé par EDF concernant trois piquages du circuit primaire principal du réacteur EPR en construction. Le piquage correspond à la partie d'une tuyauterie qui la raccorde à une autre ou à un récipient. "La qualité de la soudure n'est pas telle qu'on puisse postuler qu'il y a une très faible probabilité pour qu'elle puisse se rompre", a expliqué le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk, lors d'une audition devant des parlementaires.

"On ne peut pas exclure la rupture de ces soudures et donc il faut bien évidemment les consolider ou les réparer", a-t-il poursuivi. EDF envisage "trois options", selon lui: consolider le piquage avec des colliers de maintien, couper et remplacer les tronçons en question, ou enfin réparer les soudures. "Ces trois options n'ont pas du tout le même impact sur le projet. Seule l'option 1 permettrait d'espérer rester dans le calendrier visé par EDF pour une mise en service avant fin 2022", a souligné M. Doroszczuk. "C'est cette option qui est privilégiée par EDF et nous prendrons position sur la faisabilité de cette option 1 durant l'été", a-t-il indiqué.

>> A lire aussi - Fuites, fissures… l’ASN tire à boulets rouges sur la centrale nucléaire EDF de Flamanville

Il est également revenu sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carlton de Cannes : les meubles des suites Grace Kelly et Sean Connery très prisés aux enchères, “vente gants blancs”
Etats-Unis : l'accord de Bayer sur le glyphosate ne passe pas
Pénalisé par le désengagement de Kering, Puma chute légèrement en bourse
Intelligence artificielle : la nouvelle façon de tester “in silico” les médicaments de demain
Etats-Unis : l'incroyable offre d'un McDonald's pour ses nouveaux employés