La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 103,58
    -747,43 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Nucléaire : une pièce d’aimant de 66 tonnes en route pour Iter

·1 min de lecture

Le réacteur expérimental de fusion nucléaire Iter prend forme. La première pièce d'un gigantesque aimant, le plus puissant au monde, arrivera jeudi sur le site de Saint-Paul-lez-Durance (PACA). Cet aimant appelé "Central Solenoid" constitue un jalon majeur d'Iter, un programme international rassemblant 35 pays qui vise à maîtriser la production d'énergie à partir de la fusion de l'hydrogène, comme au coeur du Soleil. Fabriqué par General Atomics en Californie, il est constitué de six modules, dont le premier doit arriver dans la nuit de mercredi à jeudi sur le chantier de construction du futur réacteur, lancé en 2010.

Transportée par voie maritime depuis les Etats-Unis, cette première pièce de 66 tonnes est arrivée au port de Marseille et fait actuellement route pour rejoindre le site d'Iter, au bord de la Durance, distant d'une centaine de kilomètres. Les cinq autres modules de l'aimant viendront compléter le puzzle "au plus tard en 2024", a précisé à l'AFP Bernard Bigot, directeur général d’Iter Organization. Une fois assemblé, le "Central Solenoid" pèsera près de 1.000 tonnes et mesurera 18 m de haut. L'aimant supraconducteur sera placé au coeur du réacteur à fusion tokamak, une immense chambre magnétique en forme d'anneau où la température pourra atteindre 150 millions de degrés.

>> A lire aussi - La Chine active son réacteur expérimental à fusion nucléaire le plus avancé

En chauffant le plasma (un gaz d'hydrogène), elle permet aux noyaux d'hydrogène d'entrer en collision (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine : un poids lourd de l'immobilier voit sa note abaissé par Moody's, crainte sur l'économie
Nintendo contre Sony : l'homme à la poigne de fer
Brexit : passe d'armes entre le Royaume-Uni et l'UE à propos de la période de grâce sur les contrôles douaniers
Cheminots : les syndicats prêts à "mettre tout en œuvre" pour maintenir la gratuité des trajets
Quand une banque se transforme en agence de voyages

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles