La bourse ferme dans 3 h 30 min
  • CAC 40

    6 675,06
    +1,96 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,60
    +11,20 (+0,27 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1663
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 781,20
    +15,50 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    53 317,57
    +708,08 (+1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,49
    +0,85 (+0,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,35
    +0,91 (+1,10 %)
     
  • DAX

    15 493,00
    +18,53 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 206,88
    +3,05 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3821
    +0,0094 (+0,69 %)
     

Nucléaire : Orano va construire à la Hague un mur de 5 km pour son usine de retraitement de déchets

·1 min de lecture

Orano met la main au portefeuille. Le groupe a débuté la construction d'un mur de 5 km autour de son usine de retraitement de déchets nucléaires de la Hague (Manche), site qui concentre le plus de matière radioactive en Europe. "Orano la Hague a initié la construction d’une nouvelle clôture interne à l’établissement sur près de 5 km de long qui englobera l’ensemble des bâtiments nucléaires", a indiqué à l'AFP la direction du site. "L’édifice sera maçonné en partie basse et clôturé en partie haute", précise l'entreprise.

"A ce stade, seuls les travaux de fondation ont débuté à quelques endroits du site. Le chantier va s’étendre sur plusieurs années, avec une fin prévue à l’horizon 2024", ajoute-t-elle. Le projet "représente un investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros", indique aussi Orano. Selon la Presse de la Manche qui a révélé ce projet, le mur "pourrait atteindre les 5 mètres de hauteur". Interrogé sur ce point, Orano a répondu: "pour des raisons évidentes de sécurité, nous ne communiquons pas sur la hauteur de cette clôture".

>> A lire aussi - Nucléaire, charbon... pourquoi l'Allemagne peine à baisser ses émissions

Ce projet ne fait pas suite à une demande de l'Etat, selon Orano. Il correspond à une "démarche initiée par Orano qui s’adapte en permanence pour avoir la meilleure prise en compte des risques", selon l'entreprise. "Cela se fait avec l’appui et sous le contrôle des autorités étatiques", a précisé la direction du site.

En 2019, le site avait subi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La société de LeBron James, SpringHill, valorisée 0,7 milliard, Nike débarque au capital
Waga Energy, qui veut remplacer le gaz naturel, va s’introduire en Bourse !
Premier vol pour l’avion électrique Rolls-Royce !
Energie : la Russie et l’Arabie saoudite discutent d’une “Opep+ du gaz” !
Ikea : encore des pénuries de produit jusque 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles