La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 940,32
    +1 441,76 (+2,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Nucléaire: L'Iran insiste sur la levée préalable des sanctions américaines

·1 min de lecture
NUCLÉAIRE: L'IRAN INSISTE SUR LA LEVÉE PRÉALABLE DES SANCTIONS AMÉRICAINES

DUBAI (Reuters) - L'Iran a déclaré lundi souhaiter au préalable une levée des sanctions américaines avant toute relance de l'accord de 2015 sur son programme nucléaire.

Le nouveau président américain Joe Biden s'est montré favorable à un retour de son pays dans cet accord dénoncé en 2018 par son prédécesseur Donald Trump à condition que Téhéran en respecte les termes. Mais chaque camp veut que l'autre fasse d'abord le premier pas.

L'Occident redoute que l'Iran cherche à se doter de l'arme nucléaire mais Téhéran assure ne pas avoir de visées militaires en la matière.

"L'administration du président Joe Biden devrait changer la politique de pression maximale de Trump envers Téhéran (...) Si elle veut des négociations avec l'Iran, elle doit d'abord lever les sanctions", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh.

"Le refus de la nouvelle administration américaine de revenir à l'accord est une erreur historique", a-t-il ajouté.

Washington a déploré de son côté dimanche le refus de l'Iran de participer à une réunion informelle avec les Etats-Unis et les Européens pour discuter des moyens de relancer cet accord.

(Parisa Hafezi; version française Claude Chendjou, édité par)