La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 794,54
    -54,92 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    10 984,40
    -65,10 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0343
    -0,0001 (-0,0103 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    +906,74 (+5,24 %)
     
  • BTC-EUR

    15 839,03
    +80,53 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    387,19
    -1,53 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    3 951,33
    -12,61 (-0,32 %)
     

Nucléaire : L’Iran enrichit de l’uranium à 60 % sous les yeux inquiets de la communauté internationale

RUPTURE D’ENGAGEMENT - Ce seuil de 60 % dépasse largement celui de 3,67 % fixé par l’accord de 2015

C’est une énorme entorse à ses engagements. L’Iran a commencé à produire de l’uranium enrichi à 60 % dans son usine de Fordo, après une résolution critique adoptée par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Déjà, l’an dernier, l’Iran avait annoncé avoir commencé à produire de l’uranium enrichi à 60 % sur le site de Natanz (centre), se rapprochant des 90 % nécessaires pour produire une bombe atomique.

Ce seuil de 60 % dépasse largement celui de 3,67 % fixé par l’accord de 2015 entre Téhéran et les grandes puissances visant à empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. Aux termes de cet accord, l’Iran avait accepté de geler ses activités d’enrichissement à Fordo, une usine souterraine située à 180 kilomètres au sud de Téhéran. Le site avait pourtant été remis en service en 2019 et récemment modifié en vue d’obtenir une meilleure efficacité.

Une « réaction sérieuse »

« La production d’uranium enrichi à 60 % à Fordo a commencé lundi », a annoncé mardi le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Mohammad Eslami, cité par l’agence de presse Isna. « Nous avons dit que les pressions politiques ne changent rien et que l’adoption d’une résolution [à l’AIEA] suscitera une réaction sérieuse » de la part de l’Iran, a-t-il ajouté.

Le p(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Manifestations en Iran : Plus de 70 morts en une semaine, selon une ONG
Turquie : Erdogan joue-t-il avec le feu dans le nord-ouest syrien ?
Manifestations en Iran : Des tirs à balles réelles dans des régions kurdes, selon des ONG