La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 585,92
    +688,70 (+2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Nucléaire : la France et les Etats-Unis exhortent l’Iran à se résoudre à des "décisions courageuses et fortes"

·1 min de lecture

Washington et Paris mettent la pression sur le nouveau président iranien. Une semaine après l'élection de l'utraconservateur Ebrahim Raïssi à la présidence de l'Iran, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, en visite à Paris, a affirmé qu'il serait "très difficile" pour les Etats-Unis de revenir dans l'accord si les négociations en cours devaient s'éterniser. "Il arrivera un moment où, oui, il sera très difficile de revenir aux standards établis par le JCPOA", a-t-il déclaré, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue français Jean-Yves le Drian. Le chef de la diplomatie française, dont le pays est cosignataire de l'accord avec l'Allemagne, le Royaume-uni, la Russie et la Chine, a pour sa part exhorté Téhéran à faire un pas décisif en faveur d'un sauvetage du JCPOA. "Nous attendons des autorités iraniennes qu'elles prennent les dernières décisions, sans doute difficiles, qui permettront de conclure" les négociations engagées à Vienne, a-t-il dit, tout en faisant part d'un "optimisme modéré mais d'un optimisme quand même". C'est le moment. On arrive au terme du processus. On arrive dans la phase dure" qui "supposera des décisions courageuses et fortes", a-t-il martelé.

Le "JCPOA" offre à l'Iran un allègement des sanctions occidentales et onusiennes en échange de son engagement à ne jamais se doter de l'arme atomique, et d'une réduction drastique de son programme nucléaire, placé sous un strict contrôle de l'ONU. Mais cet accord a été torpillé en 2018 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Espagne : cluster géant après un voyage étudiant, des milliers de jeunes en quarantaine !
Voyage à l’étranger : la liste des 10 pays qui basculent en "vert"
Inquiets du drame que serait que le Liban “se fissure, disparaisse”, Macron et Biden visent les responsables de la crise !
UE - Turquie : Ankara “a fait bien plus que ce qui lui incombait”, dénonce une modernisation de l'union douanière à l’arrêt
Boeing abattu : l'Iran coupable de "mépris pour la vie humaine", selon un rapport canadien

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles