La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 130,89
    -652,64 (-1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Nucléaire: la Chine dépasse pour la première fois la France

·2 min de lecture

Tandis que l'année 2020 a été difficile pour le nucléaire français, la production d'électricité nucléaire a fortement progressé en Chine, en raison notamment de la mise en service de deux nouveaux réacteurs.

"Pour la première fois, la Chine a généré plus d'électricité nucléaire que la France et est devenue le deuxième plus gros producteur nucléaire au monde derrière les Etats-Unis", indique le World nuclear industry status report (WNISR) dans sa dernière édition. "L'année 2020 a été particulièrement difficile pour le secteur nucléaire français", note-t-il.

L'année passée, marquée par la crise du Covid-19, s'est en effet traduite par une baisse de la consommation d'électricité mais aussi un chamboulement du calendrier de maintenance des réacteurs du parc français. La France a aussi arrêté définitivement les deux réacteurs de sa centrale de Fessenheim, dans l'est du pays. Au final, la production nucléaire française a chuté de 12%, au plus bas niveau en 27 ans.

Hausse de 4,4% de l'électricité nucléaire en Chine

La production de la Chine, qui a démarré deux nouveaux réacteurs l'an dernier, a pour sa part progressé de 4,4% en 2020. Au total, la flotte nucléaire mondiale a produit un peu moins d'électricité l'an dernier (-3,9%), une première depuis 2012. Concernant les capacités de production installées, le parc mondial a cependant atteint un nouveau record de 369 GW à la mi-2021, juste au-dessus du précédent record de 2006 (367 GW).

Il y a pourtant moins de réacteurs que dans le passé, mais ceux-ci sont en général plus puissants qu'avant. En 2020, cinq nouveaux réacteurs ont démarré dans le monde (dont de premiers exemplaires en Biélorussie et aux Emirats Arabes Unis), tandis que six unités (dont les deux en France) s'arrêtaient définitivement.

Toujours l'an dernier, la construction de cinq réacteurs a été lancée, quatre en Chine et un en Turquie, recense ce rapport de 410 pages.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles