La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 462,61
    -38,07 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 543,09
    -64,53 (-0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0589
    +0,0030 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • BTC-EUR

    19 591,05
    -713,59 (-3,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,85
    -9,95 (-2,15 %)
     
  • S&P 500

    3 903,51
    -8,23 (-0,21 %)
     

Les nouvelles stars du RN à l'Assemblée nationale

Compte Facebook de José Beaurain/ RAYMOND ROIG / AFP /Christophe ARCHAMBAULT / AFP / Valery HACHE / AFP

Laure Lavalette, Edwige Diaz, Julien Odoul… Visant “l’excellence”, Marine Le Pen va présider un groupe de 89 députés dont la plupart sont des fidèles au Rassemblement national. Tour d'horizon des nouvelles figures.

“Les nouveaux visages que vous allez découvrir sont l’avant-garde de cette nouvelle élite politique qui prendra la responsabilité du pays lorsque l’aventure Macron aura pris fin!”, s’est réjouie , au boulodrome d’. Elle savourait à l’Assemblée nationale. 89 députés ont été élus, soit presque trois fois plus qu’en 1986, quand le Front national avait envoyé 35 députés. Novices ou rôdés en politique, jeunes partisans mais aussi vieux militants proches du père de Marine Le Pen, les nouveaux députés débarqueront à l’Assemblée ce mercredi 22 juin. Voici 10 visages marquants du Rassemblement national (RN).

Porte-parole de Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle, elle a recueilli 51,64% des voix au deuxième tour des législatives contre le maire Ange Musso (LREM). Jusqu’alors peu connue, cette élue toulousaine de 46 ans vient de devenir députée dans la 2e circonscription du Var. Pendant la campagne législative, elle est devenue incontournable dans les médias, au point d'enchaîner les plateaux télévisions de France 2, BFM TV et France Inter entre dimanche et lundi 19 et 20 juin.

La députée est originaire de Bordeaux, où elle a validé son master II en Droit de la vigne et du vin, . Catholique pratiquante et mère de 4 enfants, elle rejoint le Front national en 1999. Elle devient alors mère de foyer, avant de revenir en politique en 2012, . Elle est élue conseillère municipale à Toulon en 2014, puis conseillère régionale en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2021. Elle est décrite comme anti-IVG par Le Monde, opposée à la PMA et aux “théories nauséabondes” de la propagande LGBT. Une étiquette qu’elle récuse, soutenant être en adéquation avec la vision sociétale de Marine Le Pen.

Porte-parole du Rassem[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles