Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 816,65
    -3 007,25 (-4,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Une nouvelle ville se porte candidate pour accueillir le futur stade du PSG

DeFodi Images

C’est pour le moins surprenant. Alors que le PSG est à la recherche d’un terrain pour construire son nouveau stade, la ville de Châteaudun, située en Eure-et-Loir, a officiellement déposé sa candidature pour accueillir le club qatari, rapporte Ouest-France. Une offre inattendue qui a de quoi étonner le président parisien Nasser al-Khelaïfi. En effet, la ville de 12 000 habitants est bien loin du Parc des Princes, à près de 130 kilomètres. Peu de chances, donc, que le déménagement se fasse au profit de Châteaudun, mais la commune ne désespère pas pour autant.

«Des dizaines d’hectares sont disponibles pour y bâtir un stade, mais aussi le PSG Land souhaité par l’actionnaire parisien», a indiqué le maire, Fabien Verdier, au journal L'Équipe. L’élu a même imaginé la création d’une gare TGV pour relier plus facilement les deux villes et permettre aux supporters de se rendre facilement au stade, les soirs de match.

Dans un long entretien accordé à Ouest-France, Anne Hidalgo avait réaffirmé sa volonté de ne pas vendre le Parc des Princes au Paris Saint-Germain. «Le sujet est clos», avait-elle déclaré. L’élue socialiste avait justifié sa décision en expliquant que l'enceinte faisait partie du «patrimoine des Parisiennes et des Parisiens». Nasser al-Khelaïfi s’était indigné de la position de la municipalité. «Parce qu'on est du Qatar ? Parce qu’on est arabes ?» s’était interrogé l’homme d’affaires.

C’est dans ce contexte de tension que le club s’est mis à la recherche d’un nouveau fief. (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces hôteliers dénoncent une «prise en otage» de Booking et réclament de nouvelles règles
La tour la plus haute du monde bientôt construite en Arabie saoudite : les détails de ce projet fou
Découvrez le prix exorbitant du luxueux Airbus du gouvernement allemand, vendu aux enchères
Fin de vie : Emmanuel Macron présente un projet de loi pour une « aide à mourir »
Compteurs Linky : comment certains fraudent pour réduire leur facture