La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 181,85
    -35,47 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

La nouvelle vie d'Aurélie Filippetti à la direction de la culture à la mairie de Paris

(c) Afp

L'ancienne ministre socialiste de la Culture Aurélie Filippetti va intégrer la mairie de Paris en tant que directrice des affaires culturelles, ont indiqué mercredi les deux parties à l'AFP, confirmant une information du Monde.

L'ancienne ministre socialiste de la Culture Aurélie Filippetti va intégrer la mairie de Paris en tant que directrice des affaires culturelles, ont indiqué mercredi les deux parties à l'AFP, confirmant une information du Monde.

Mme Filippetti n'a pas encore de date de prise de fonction mais celle-ci doit s'effectuer "le plus rapidement possible", a-t-elle précisé à l'AFP.

En politique, l'ancienne députée de Moselle, devenue ministre de la Culture au début du quinquennat de François Hollande, de 2012 à 2014, restait sur deux échecs électoraux, aux législatives de 2017 puis aux régionales dans le Grand Est, en 2021.

L'ancienne "frondeuse", figure de l'opposition au gouvernement de Manuel Valls au sein même du PS, au point de s'abstenir sur le budget 2015, avait bifurqué vers l'enseignement avec un cours de politique culturelle à Sciences Po, où elle était professeure agrégée, a-t-elle indiqué à l'AFP.

"Ce n'est pas un retour en politique"

Par ailleurs autrice de plusieurs essais et romans, Aurélie Filippetti a présenté sa candidature à Anne Hidalgo pour "mettre à profit (son) expérience en matière de politique culturelle", explique-t-elle.

"Ce n'est pas un retour en politique, la place qui sera la mienne ne sera pas politique", insiste celle qui devra, à la tête de cette direction, assurer le "pilotage de la politique définie par la maire de Paris".

L'ex-conseillère municipale de Metz entend renforcer le "projet culturel ambitieux, en matière d'éducation artistique et culturelle", d'Anne Hidalgo, marqué par "l'accès de tous à la culture et la place de l'art dans l'espace public", comme avec Nuit Blanche qui vient de fêter ses 20 ans.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi