La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2174
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 855,50
    -10,40 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    27 139,97
    +2 082,54 (+8,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,44
    +41,45 (+6,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,98
    -1,15 (-2,16 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3684
    -0,0046 (-0,34 %)
     

La nouvelle vie de Carlos Ghosn au Liban, en rupture avec le passé

·2 min de lecture

Depuis sa fuite il y a un an du Japon où il devait être jugé pour malversations financières présumées, Carlos Ghosn est bloqué au Liban où il mène une vie rangée, en rupture avec son ancien rythme effréné.

Depuis sa fuite il y a un an du Japon où il devait être jugé pour malversations financières présumées, Carlos Ghosn est bloqué au Liban où il mène une vie rangée, en rupture avec son ancien rythme effréné.

L'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, détenteur de trois nationalités (française, libanaise et brésilienne), reste hors d'atteinte des juges japonais car le Liban n'extrade pas ses ressortissants.

Mais comme il fait l'objet d'une demande d'arrestation d'Interpol, la justice libanaise lui a rapidement interdit de quitter le pays.

Alors qu'il passait auparavant une grande partie de son temps à sillonner la planète, une vie sédentaire dans cet Etat étriqué du Proche-Orient, plus petit que l'Ile-de-France, s'est ainsi imposée à lui.

"De ma vie d'avant, rien ne me manque (...). Aujourd'hui, je me sens ancré et ça, c'est inestimable", a-t-il préféré souligner dans un entretien au journal libanais L'Orient-Le Jour paru début novembre.

M. Ghosn, 66 ans, mène une vie discrète et confortable à Beyrouth, où il a retrouvé son élégante villa rose (achetée et rénovée par Nissan quand il en était le chef), nichée dans le quartier chic d'Achrafieh, au coeur de la capitale libanaise.

Il s'entoure d'un cercle restreint d'amis proches, passe beaucoup de temps en famille et avec son épouse Carole. Il s'accorde parfois quelques escapades dans les maisons d'hôte de la montagne libanaise.

- Visite de juges français -

M. Ghosn a raréfié ses prises de parole après une conférence de presse aussi survoltée que brouillonne début janvier à Beyrouth, où il avait de nouveau clamé son innocence sur toute la ligne et redit tout le mal qu'il pensait du système judiciaire japonais.

Une partie des cercles politiques et d'affaires du pays du Cèdre le considère toujours comme un exemple du "génie libanais" et du "self-made man" de la diaspora.

Mais il ne s'exprime jamais sur les affaires publiques du Liban, en plein effondrement économique: "Je ne suis pas un homme politique [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi