Marchés français ouverture 8 h 7 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 789,64
    -1 037,38 (-2,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Une nouvelle technologie bluffante pour coloriser des photos en noir et blanc

Edward Back, Journaliste hi-tech
·2 min de lecture

Les anciennes photographies en noir et blanc présentaient plusieurs défauts, dont celle de ne pas capturer tout le spectre lumineux visible. La fameuse photo d’Abraham Lincoln prise en 1863 utilisait des plaques uniquement sensibles à la lumière bleue et les rayons ultraviolets. À partir de 1873, les photographes ont commencé à utiliser des émulsions orthochromatiques, sensibles au bleu et au vert, mais toujours pas au rouge.

Le résultat est un grain de peau et des rides plus prononcés, donnant un aspect beaucoup plus âgé aux sujets. Des chercheurs de l’université de Washington, de l’université de Californie à Berkeley et de Google ont développé une nouvelle technologie pour coloriser les images, baptisée Time-Travel Rephotography. Plutôt que de simplement ajouter de la couleur, ils tentent de corriger les défauts des images et augmenter la résolution afin qu’elles semblent prises avec une caméra moderne.

Les chercheurs montrent l’original, l’image « sœur » utilisée, et le résultat final. © Xuan Luo et al, Time-Travel Rephotography

Une technique qui repose sur des réseaux antagonistes génératifs

L’équipe s’est appuyée sur l’architecture StyleGAN2 de Nvidia, une technique d’intelligence artificielle (IA) qui utilise des réseaux antagonistes génératifs (GAN), et combine la restauration, la colorisation et la super-résolution de l’image. Les chercheurs créent une image sœur moderne aux caractéristiques proches de l’originale qui sera utilisée comme référence pour les couleurs et les détails. L’IA génère ensuite des versions améliorées de l’image d’origine, qui seront ensuite dégradées avec des filtres correspondant aux défauts des appareils photo de l’époque et du passage du temps, et comparées à l’original jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant.

Les chercheurs indiquent que le processus nécessite tout de même dix minutes de calcul pour produire une image de 1.024 x 1.024 pixels avec une carte graphique Nvidia Titan X. Cette technique n’est bien sûr qu’une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura