La bourse ferme dans 7 h
  • CAC 40

    5 550,50
    -40,29 (-0,72 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 595,05
    -23,30 (-0,64 %)
     
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,37 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2177
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 862,00
    -3,90 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    25 837,38
    +779,95 (+3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    619,42
    +9,43 (+1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,29
    -0,84 (-1,58 %)
     
  • DAX

    13 827,68
    -78,99 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    6 686,96
    -28,46 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3677
    -0,0053 (-0,39 %)
     

Nouvelle souche du coronavirus: la France suspend tous les déplacements en provenance du Royaume-Uni

·2 min de lecture

A partir de dimanche minuit, la France va suspendre tous les déplacements de personnes en provenance du Royaume-Uni. Une décision qui intervient dans la foulée de mesures similaires prises par la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Allemagne ou l'Irlande, alors qu'une variante du virus Sars-CoV-2 a été détectée outre-Manche.

La France suspend à partir de dimanche 20 décembre à minuit (heure de Paris) et pour 48 heures tous les déplacements de personnes en provenance du Royaume-Uni, "y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire", a indiqué Matignon . "Seul le fret non accompagné sera donc autorisé. Les flux de personnes ou de transports en direction du Royaume-Uni ne sont pas concernés", a précisé Matignon à l'issue d'un Conseil de défense sanitaire par visioconférence présidé par Emmanuel Macron, .

La intervient dans la foulée de mesures similaires prises par la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Allemagne ou l'Irlande, alors qu'une variante du virus Sars-CoV-2 a été détectée outre-Manche. "Ce variant génétique ne semble pas entraîner, à ce stade des connaissances, une gravité accrue ou une résistance au vaccin" et "il n'est pas clairement établi à ce stade que la diffusion dite 'rapide' de cette mutation au Royaume-Uni serait liée à une propriété intrinsèque de ce virus", précise Matignon, selon qui "le fait que cette souche soit plus contagieuse n'a pas été démontré à ce stade".

Traitement spécifique des ressortissants français

Mais, poursuivent les services du Premier ministre français, "dans le contexte de l'accélération de l'épidémie depuis quelques jours au Royaume-Uni, les autorités sanitaires britanniques ont notifié à l'Organisation mondiale de la Santé l'information selon laquelle cette mutation pourrait possiblement être plus contagieuse que les autres variantes du SARS-CoV-2", dénombrées à plus de 12.000 depuis le début de la pandémie.

Selon Matignon, le délai de 48 heures doit permettre de poursuivre deux objectifs: "ouvrir un temps de coordination entre les Etats membres de l'Union européenne afin de définir une doctrine commune sur la régulation et le contrôle des flux en provenance du Royaume-Uni" et "préparer opérationnellement une réouverture sécurisée des flux en provenance du Royaume-Uni à partir du 22 décembre[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi