Marchés français ouverture 1 h 49 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 545,27
    -141,13 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0511
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 396,35
    +581,53 (+3,09 %)
     
  • BTC-EUR

    15 995,40
    -302,95 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,28
    -7,75 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Nouvelle salve de tirs de missiles nord-coréens, les Etats-Unis condamnent

Pixabay

La tension est toujours à son comble en Corée. La Corée du Nord a lancé jeudi trois nouveaux projectiles, dont un missile balistique intercontinental (ICBM) qui a apparemment échoué, au lendemain d'une salve record de tirs qui a porté à son comble la tension dans la région. Selon l'état-major interarmées sud-coréen, trois projectiles - deux missiles à courte portée suivis d'un ICBM - ont été lancés jeudi matin par le Nord en direction de la mer du Japon. "Le lancement d'un ICBM par la Corée du Nord s'est vraisemblablement soldé par un échec" pendant la séparation du deuxième étage de la fusée, a affirmé l'armée sud-coréenne. Selon elle, ce missile a parcouru 760 km à une altitude maximale de 1.920 km et à la vitesse de Mach 15 (15 fois la vitesse du son). Les deux autres missiles ont parcouru environ 330 km à Mach 5 et à une altitude maximale de 70 km.

Les sirènes d'alerte aérienne ont retenti pour le deuxième jour consécutif dans l'île sud-coréenne d'Ulleungdo, située à 120 km à l'est de la péninsule coréenne, ont rapporté les médias locaux. Une alerte a également été déclenchée dans le nord du Japon même si, contrairement à ce qu'avaient affirmé dans un premier temps les autorités, le missile n'a finalement pas survolé l'archipel. Selon le ministre de la Défense Yasukazu Hamada, le projectile a "disparu au-dessus de la mer du Japon". "Le barrage continu de missiles jour après jour est un outrage et ne peut être toléré", a déclaré jeudi le Premier ministre japonais Fumio Kishida. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : les prévisions épidémiques dans le flou à cause de la grève des labos
Twitter a propulsé ma carrière mais j'ai envie de quitter le réseau social, voici pourquoi
Nouvelle arnaque à la carte bancaire : 16.000 euros de dommages pour un magasin de literie
Flambée des prix de l'énergie : cette commune alsacienne mise sur l'autoconsommation collective
Un vaste trafic de badges d'accès aux immeubles démantelé en région parisienne