La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 116,35
    +593,70 (+1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Nouvelle rentrée sous le signe du Covid pour des millions d'élèves

·2 min de lecture

Deuxième rentrée sous le signe du Covid pour les élèves français. "Comme l'année dernière, on va devoir vivre encore avec le virus, porter le masque, respecter les gestes barrières", a dit mercredi le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Flavie, 9 ans, qui entre en CM1 à l'école primaire Jean de la Fontaine à Metz, est contente de rentrer parce qu'elle "aime bien l'école" et espère "bien travailler" cette année. Sa mère, Anne Aubriat, aborde ce premier jour sans trop de stress: "On a l'habitude du masque et puis les élèves ont l'habitude du protocole, on verra comment ça se passe."

Pour cette rentrée, le ministère a retenu le protocole sanitaire de "niveau 2" (sur 4) qui autorise tous les élèves à être accueillis en présentiel et leur impose le port du masque en intérieur, sauf en maternelle.

"Comme l'année dernière, on va devoir vivre encore avec le virus, porter le masque, respecter les gestes barrières", a précisé mercredi après-midi, dans une vidéo destinée aux élèves, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Un cas de Covid-19 dans une classe en primaire entraînera une fermeture, comme en juin. En cas de contamination au collège ou au lycée, seuls les élèves cas contacts qui ne sont pas vaccinés devront s'isoler une semaine.

"On se doute que ce ne sera pas simple", commente Françoise Cahen, professeure de français dans un lycée d'Alfortville (Val-de-Marne). "Il faudra faire preuve d'esprit d'adaptation, mais c'est quelque chose qu'on sait mieux faire après ces deux années."

Du côté des parents, on s'interroge sur le déroulé des prochaines semaines: "On ne sait pas à quelle sauce le Covid va nous manger", souligne Hubert Salaün, administrateur de la Peep (fédération de parents d'élèves). "Nous allons être attentifs, surveiller les chiffres" de contamination et de vaccination, indique-t-il.

Nouveauté en cette rentrée: collèges et lycées vont contribuer à la campagne de vaccination, ouverte seulement aux plus de 12 ans. Le gouvernement prévoit d'envoyer des "équipes mobiles" dans certains établissements et d'acheminer des groupes d'élèves volontaires vers les centres de vaccination.

- Le vaccin, "clé" de la rentrée -

"La question de l'avancée de la vaccination est la clé de cett[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles