La bourse ferme dans 42 min
  • CAC 40

    7 169,88
    +53,64 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 193,34
    +31,78 (+0,76 %)
     
  • Dow Jones

    33 735,03
    +68,69 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0592
    +0,0025 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 875,60
    -3,00 (-0,16 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 519,74
    +219,38 (+0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    581,80
    +3,03 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,86
    -0,85 (-0,93 %)
     
  • DAX

    15 458,03
    +134,53 (+0,88 %)
     
  • FTSE 100

    7 639,96
    +38,11 (+0,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 348,92
    +147,64 (+1,12 %)
     
  • S&P 500

    4 325,15
    +25,45 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    31 857,62
    -14,90 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,66
    +436,63 (+2,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2209
    +0,0003 (+0,03 %)
     

Cette nouvelle poudre mystérieuse pourrait révolutionner les voitures électriques !

Shutterstock

Non, le mot révolution n’est pas usurpé dans ce cas. En effet, cette nouvelle poudre est présentée par certains comme le nouvel “or noir”. Aussi appelé “black mass”, cette poudre est composée de métaux comme le cobalt, le nickel et le lithium.

Une très bonne solution pour le recyclage

Dans un futur proche, si nous continuons dans ce sens, tout le parc automobile ne sera composé que de véhicule 100 % électrique. Il faudra donc produire des batteries en masse sachant que ces dernières sont composées de métaux qui vont grandement se raréfier avec le temps. Le recyclage des batteries va donc devenir un enjeu majeur du secteur dans un futur très proche. Et c’est là que cette “black mass” intervient !

Comment obtient-on ce nouvel or noir ?

Il y a deux façons d’obtenir cette poudre noire. Dans un premier temps, il est possible de la récupérer lors du recyclage des batteries usagées. En effet, elle s’obtient en écrasant et en déchiquetant les batteries et les cellules de batterie. Cependant, les quantités de poudre noire récupérées grâce à cette technique ne sont pas très importantes. La plupart de la “black mass” provient en réalité des déchets du processus de...Lire la suite sur Autoplus