Marchés français ouverture 4 h 8 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 758,51
    +5,14 (+0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1297
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    23 537,50
    -251,43 (-1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    49 939,96
    -289,63 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 434,53
    -4,35 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

La nouvelle police municipale de Paris en 5 chiffres

·2 min de lecture

C’était l’une des promesses d’Anne Hidalgo pour sa réélection en 2020, après des années de débats: la Police municipale arrive à Paris. Voici les 5 chiffres à connaître sur ce nouveau dispositif.

“Assurer une présence sur la voie publique”, voilà la promesse de la mairie concernant la nouvelle police municipale parisienne qui prend ses fonctions aujourd'hui. Quelles sont les missions, les pouvoirs, le coût de cette nouvelle forme de “police de proximité?”

  • Objectif: 3.400 policiers municipaux

Elle a finalement changé d'avis, Anne Hidalgo avant son premier mandat, en a fait une promesse de campagne pour sa réélection. Au terme de sa seconde mandature, la maire a promis le déploiement de 3.400 agents dédiés à la police municipale dans la capitale d'ici à 2026. Paris disposerait alors de la plus grande police municipale de France.

La première promotion prend son service ce mardi 19 octobre, et compte pour l'heure 154 policiers et policières. Un chiffre moins élevé que prévu, la mairie espérant à l'origine avoir au moins 200 agents sur le terrain dès le début. Pour le moment, les agents de police municipale sont issus de recrutements “internes” (inspecteurs de sécurité de la Ville de Paris (ISVP) ou agents de surveillance de Paris (ASP)). Au terme d’une réforme, ces différents corps seront fusionnés en une seule instance, composée de 5.000 agents dédiés à la surveillance de l’espace public. A noter que 1.600 d'entre eux seront en réalité des agents alloués aux parcs et aux jardins.

Les effectifs de police devraient, eux, progresser doucement, atteignant 550 d’ici la fin de l’année 2021, grâce à une sur concours dont l'inscription s'achève le 26 novembre. Puis, la mairie envisage 900 recrutements supplémentaires pour l’année 2022.

  • 135 euros d’amende

Ces policiers sont chargés avant tout de lutter contre les “incivilités”. Nuisances sonores, sécurité routière, mégots par terre, étalage-terrasse… Les policiers municipaux pourront infliger des amendes de 135 euros pour tous ces types d’infractions. "Un outil essentiel pour la bonne mise place des initiatives[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles