La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2176
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 853,10
    -12,80 (-0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    27 400,21
    +2 342,78 (+9,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    658,45
    +48,45 (+7,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,89
    -1,24 (-2,33 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3682
    -0,0049 (-0,35 %)
     

Une nouvelle méthode pour doper notre créativité

·2 min de lecture

Dans un livre très argumenté, le pianiste de jazz Yaron Herman nous donne sa méthode pour doper notre créativité dans tous les domaines, de la musique au marketing en passant par le sport et la peinture. Une méthode pour cultiver nos passions, inspirée de son histoire personnelle. A l’heure des bonnes résolutions de 2021, après une année très morose, il faut lire "Le déclic créatif".

Yaron Herman est pianiste, l’une des stars de la nouvelle scène jazz, connu du grand public pour sa version détonante de Toxic, un tube de la chanteuse Britney Spears. Rien ne le prédestinait à cette carrière. Ce franco-israélien espérait devenir basketteur quand une méchante blessure a réduit ses espoirs à néant. C’est seulement à seize ans qu’il commence le piano, "ce qui est très vieux lorsqu’on veut en faire son métier", lâche-t-il.

Lire aussi

Et pourtant, il va devenir virtuose, distingué par une "victoire de la musique" en 2008, enregistrant neuf albums où il a multiplié les formations originales, notamment un duo piano-batterie, avec son compère Ziv Ravitz. C’est un inventeur qui cherche à élargir les frontières du jazz en s’ouvrant à la pop ou au classique.

Aujourd’hui, Yaron Herman veut faire profiter le grand public de sa créativité. Il en est persuadé: beaucoup nient ou négligent leur capacité créative dans tous les domaines, pas seulement la musique. "Ah quel talent vous avez. Quel don! Hélas moi, je ne suis pas créatif! Combien de fois ai-je entendu ce genre de remarques? A chaque fois, je suis gêné. Je suis persuadé que le monde est créatif, que l’expression créative est à la portée de tous", confie-t-il.

Casser les a priori

Alors pour casser ces a priori, il a pris sa plume et établi une méthode, à partir de son expérience personnelle. Le déclic créatif* est un livre qui réveille. Il fait prendre conscience que la créativité n’est pas réservée à quelques élus. Et révèle l’absurdité de négliger, par manque de temps ou d’énergie, des activités qui donnent du sel à la vie. Pour les cultiver, il nous donne une batterie de conseils avisés –résumés en seize astuces qui concluent ses différents chapitres- afin de susciter ce déclic.

Le déclic créatif. Yaron Herman. © Fayard

Première exigence: écarter les idées reçues qui empêchent de se lancer. "J’attends le bon moment, je ne suis pas prêt, c’est trop tard, trop difficile…" Yaron Herman a listé les rais[...]

Lire la suite sur challenges.fr