Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 985,02
    +544,76 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,91
    +62,01 (+4,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Une nouvelle lettre de Diana après son divorce avec Charles dévoilée

Une lettre inédite de Diana, datant du 15 juillet 1996, va être vendue aux enchères en septembre. Il s’agit du courrier de démission de la princesse de sa fonction de marraine de la Fondation royale néo-zélandaise pour les aveugles. La mère de William et Harry y évoque son « inquiétude ».

CNP/AdMedia/SIPA

La princesse Diana « appréhendait » sa vie de célibataire après son divorce avec Charles. C’est en tout cas ce qu’a écrit la maman des princes William et Harry dans une lettre adressée à la Fondation royale néo-zélandaise pour les aveugles, le 15 juillet 1996.

Dans ce courrier, dont le contenu a été dévoilé par « The Telegraph », la princesse explique sa décision de démissionner de sa fonction de marraine en raison de « circonstances personnelles, en particulier [la fin de son] mariage avec le prince de Galles ».

À lire aussi «Je suis à genoux» : des lettres de Diana, en plein divorce avec Charles, dévoilées

La mère de famille explique notamment qu’elle ne peut pas offrir le niveau « d’engagement » requis par le rôle, car elle doit « réorganiser » sa vie.

« Appréhension » et « espoir »

Assurant que cette décision s’accompagnait d’une « grande tristesse », Diana Spencer a écrit : « Même si j’aborde l’avenir avec espoir, je le fais aussi avec une certaine appréhension, car il y a un certain nombre de problématiques que je devrai résoudre. »

PUBLICITÉ

La princesse poursuit : « Alors que je cherche à réorganiser ma vie, il ne me sera pas possible de vous fournir le bon niveau d’engagement et je pense qu’il y a peut-être quelqu’un d’autre mieux placé pour vous soutenir dans tout ce que vous faites ».

Cette lettre sera mise en vente aux enchères au mois de septembre par la maison Julien’s Auctions et Turner Classic Movies, à Beverly Hill.

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - La Minute de Lady Diana