La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 862,12
    +145,03 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 512,71
    +118,89 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 300,21
    -127,29 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,63
    +6,83 (+1,32 %)
     
  • S&P 500

    4 047,87
    +30,10 (+0,75 %)
     

Une nouvelle étude révèle que Masimo Patient SafetyNet™ a aidé les cliniciens à réduire les événements et les taux de RCP, à améliorer le taux de réussite de la RCP et à réduire la durée de séjour à l'hôpital et la mortalité

NEUCHÂTEL, Suisse, January 05, 2023--(BUSINESS WIRE)--Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd'hui les résultats d'une étude avant-après publiée dans PLoS ONE au cours de laquelle le Dr Ahmed Balshi et ses collègues du King Saud Medical City de Riyad, en Arabie Saoudite, ont évalué l'impact de la mise en œuvre de la surveillance à distance des patients avec Masimo Patient SafetyNet™ sur l'efficacité des équipes d'intervention rapide (EIR) de l'hôpital. En comparant les résultats avant et après la mise en œuvre de Patient SafetyNet, ils ont constaté que le groupe « après » a connu plus d'activation des EIR, mais que l'incidence et le taux de réanimation cardio-pulmonaire (RCP) étaient nettement inférieurs, que la durée de séjour à l'hôpital était nettement plus courte et que la mortalité hospitalière était plus faible.1

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20230104006031/fr/

Masimo Patient SafetyNet™ with Replica® and Root® (Graphic: Business Wire)

En notant que l'activation de l'EIR dépend de la « détection rapide de la détérioration [de l'état du patient] », les chercheurs ont cherché à déterminer si un système de surveillance à distance des patients qui automatiserait le calcul et la transmission des scores d'alerte précoce pourrait permettre de reconnaître plus rapidement les changements d'état des patients et d'améliorer l'efficacité des EIR. Ils ont émis l'hypothèse que la mise en œuvre d'un tel système pourrait réduire le taux d'événements indésirables graves, en raison d'une activation potentiellement plus rapide de l'EIR. À cet effet, ils ont conçu une étude « avant » et « après » dans un grand hôpital public (avec une capacité de 1 200 lits pour patients hospitalisés) du centre de l'Arabie Saoudite, où l'unité de soins intensifs fournit des services de proximité, sous la forme d'une EIR, dans le service général.

Dans la période « avant » (données rétrospectives), les infirmières enregistraient manuellement les signes vitaux des patients, calculaient les scores d'alerte et activaient les EIR ; dans la période « après » (données prospectives), les données de signes vitaux recueillies au chevet du patient, ainsi que les scores d'alerte calculés automatiquement, étaient relayés sans fil aux postes infirmiers pour une surveillance centralisée à distance des patients et une activation des EIR. Avant et après, l'activation d'un EIR était déclenchée lorsque les signes vitaux d'un patient se détérioraient au point d'atteindre un score ≥ 5 sur l'échelle SAPM (Score d'alerte précoce modifié). Les données du groupe « avant » ont été analysées sur 2 346 patients adultes de janvier à août 2020, et celles du groupe « après » sur 2 151 patients de septembre 2020 à avril 2021. Pour le groupe « après », Masimo Patient SafetyNet a été utilisé pour automatiser le transfert des données de surveillance au chevet des patients vers les postes de soins infirmiers centraux, avec également les données d'alerte et de notification relayées sur les smartphones des cliniciens à l'aide de Masimo Replica®.

Les chercheurs ont constaté que dans le groupe « avant », il y avait 78 épisodes d'EIR sur un total de 20 510 jours d'hospitalisation, soit une incidence de 3,3 % et un taux de 3,8 pour 1000 jours d'hospitalisation (avec un intervalle de confiance à 95 % : 3 - 4,7 épisodes). Dans le groupe « après », 42 épisodes ont été enregistrés sur 17 945 jours d'hospitalisation, soit une incidence de 1,95 % et un taux de 2,3 pour 1000 jours d'hospitalisation (IC 95 % : 1,7 - 3,2). L'incidence de la RCP dans le groupe « après » était significativement plus faible (p = 0,01). En outre, le taux de réussite de la RCP était significativement plus élevé dans le groupe « après » (avant : 38,5 % comparé à après : 59,5 % ; p = 0,04). La durée moyenne d'hospitalisation était plus élevée dans le groupe « avant » (avant : 8,7 jours ± 3,4 jours comparée à après : 8,3 jours ± 3 jours ; IC à 95 % de la différence : 0,2 - 0,6 jour ; p < 0,001). Le nombre d'activations de l'EIR était plus faible dans le groupe « avant » (avant : 20 ± 7 comparé à après : 23,7 ± 9,4 ; IC 95 % de la différence : 3,2 - 4,2 ; p < 0,001). La mortalité hospitalière globale était plus faible dans le groupe « après » (avant : 5,45 % comparé à après : 4 % ; IC 95 % : 0,6 - 2,2 ; p < 0,001). À l'aide d'une régression logistique multivariable, ils ont déterminé que le fait d'appartenir au groupe « après » diminuait de 33 % la probabilité que le patient ait besoin d'une RCP (ratio de probabilité : 0,67 ; IC à 95 % : 0,46 - 0,99 ; p = 0,04).

Les chercheurs ont conclu que : « l'activation automatique de l'EIR par Masimo Patient SafetyNet appliquée aux patients du service médical a réduit de manière considérable les événements et les taux de RCP, la durée de séjour à l'hôpital et le nombre d'activations de l'EIR. Aucune différence n'a été constatée dans les taux d'admission aux soins intensifs. Une évaluation plus approfondie du système dans les services de chirurgie et dans des environnements mixtes [devrait être] menée ».

@Masimo | #Masimo

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est une société mondiale de technologie médicale qui développe et produit un large éventail de technologies de surveillance de pointe, y compris des mesures, des capteurs, des moniteurs de patient et des solutions d’automatisation et de connectivité innovants. De plus, Masimo Consumer Audio abrite huit marques audio légendaires, dont Bowers & Wilkins, Denon, Marantz et Polk Audio. Notre mission est d’améliorer la vie, d’améliorer les résultats pour les patients et de réduire le coût des soins. L’oxymétrie de pouls Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusion™, introduite en 1995, a démontré dans plus de 100 études indépendantes et objectives qu’elle surpasse les autres technologies d’oxymétrie de pouls.2 Il a également été démontré que Masimo SET® aide les cliniciens à réduire la rétinopathie sévère de prématurité chez les nouveau-nés,3 améliore le dépistage des CCHD chez les nouveau-nés,4 et, lorsqu’il est utilisé pour la surveillance continue avec Masimo Patient SafetyNet™ dans les services post-chirurgicaux, réduit les activations d’équipes d’intervention rapide, les transferts aux soins intensifs et les coûts.5-8 Il est estimé que Masimo SET® est utilisé sur plus de 200 millions de patients dans les principaux hôpitaux et autres établissements de soins de santé du monde entier,9 et est le principal oxymètre de pouls dans 9 des 10 meilleurs hôpitaux classés dans le Tableau d'honneur des meilleurs hôpitaux de U.S. News and World Report 2022-23.10 En 2005, Masimo a présenté la technologie rainbow® Pulse CO-Oximetry, qui permet une surveillance non invasive et continue des constituants sanguins qui auparavant ne pouvaient être mesurés que de manière invasive, y compris l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine (SpMet®), l’indice de variabilité de Pleth (PVi®), RPVi™ (rainbow® PVi), et l’indice de réserve d’oxygène (ORi™). En 2013, Masimo a lancé la plateforme de surveillance et de connectivité des patients Root® , conçue dès le départ pour être aussi flexible et extensible que possible afin de faciliter l’ajout d’autres technologies de surveillance Masimo et tierces ; les ajouts clés de Masimo incluent la surveillance de la fonction cérébrale SedLine® de nouvelle génération, l’oxymétrie régionale O3® et la capnographie ISA™ avec lignes d’échantillonnage NomoLine®. La famille Masimo de surveillance continue et ponctuelle Pulse CO-Oximeters® comprend des appareils conçus pour être utilisés dans une variété de scénarios cliniques et non cliniques, y compris la technologie portable sans fil telle que Radius-7®, Radius PPG®, et Radius VSM™, des appareils portables comme Rad-67®, des oxymètres de pouls du bout des doigts comme MightySat® Rx et des appareils disponibles pour une utilisation à la fois à l’hôpital et à domicile, comme Rad-97®. Les solutions d’automatisation et de connectivité pour les hôpitaux et à domicile de Masimo sont centrées sur la plateforme Masimo Hospital Automation™ platform, et incluent Iris® Gateway, iSirona™, Patient SafetyNet, Replica®, Halo ION®, UniView®, UniView :60™ et Masimo SafetyNet®. Son portefeuille croissant de solutions de santé et de bien-être inclut Radius Tº® et la montre Masimo W1™. Des informations supplémentaires sur Masimo et ses produits sont disponibles sur www.masimo.com. Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles sur www.masimo.com/evidence/featured-studies/feature/.

ORi, RPVi et Radius VSM n'ont pas obtenu l'autorisation 510(k) de la FDA et ne sont pas en vente aux États-Unis. La marque commerciale Patient SafetyNet est utilisée en vertu d'une licence accordée par le groupement University HealthSystem Consortium.

Références

  1. Balhi AN, Al-Odat MA, Alharthy AM, Alshaya RA, Alenzi HM, Dambung AS, Mhawish H, Altamimi SM, Aletreby WT. Tele-Rapid Response Team (Tele-RRT): The effect of implementing patient safety network system on outcomes of medical patients—A before and after cohort study. PLoS ONE. 17(11):e0277992. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0277992.

  2. Les études cliniques publiées sur l’oxymétrie de pouls et les avantages de Masimo SET® sont disponibles sur notre site Web à l’adresse http://www.masimo.com. Les études comparatives comprennent des études indépendantes et objectives composées de résumés présentés lors de réunions scientifiques et d’articles de revues à comité de lecture.

  3. Castillo A et al. Prevention of Retinopathy of Prematurity in Preterm Infants through Changes in Clinical Practice and SpO2 Technology. Acta Paediatr. 2011 Feb;100(2):188-92.

  4. de-Wahl Granelli A et al. Impact of pulse oximetry screening on the detection of duct dependent congenital heart disease: a Swedish prospective screening study in 39,821 newborns. BMJ. 2009;Jan 8;338.

  5. Taenzer A et al. Impact of pulse oximetry surveillance on rescue events and intensive care unit transfers: a before-and-after concurrence study. Anesthesiology. 2010:112(2):282-287.

  6. Taenzer A et al. Postoperative Monitoring – The Dartmouth Experience. Anesthesia Patient Safety Foundation Newsletter. Spring-Summer 2012.

  7. McGrath S et al. Surveillance Monitoring Management for General Care Units: Strategy, Design, and Implementation. The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety. 2016 Jul;42(7):293-302.

  8. McGrath S et al. Inpatient Respiratory Arrest Associated With Sedative and Analgesic Medications: Impact of Continuous Monitoring on Patient Mortality and Severe Morbidity. J Patient Saf. 2020 14 Mar. DOI: 10.1097/PTS.0000000000000696.

  9. Estimation : données Masimo disponibles.

  10. http://health.usnews.com/health-care/best-hospitals/articles/best-hospitals-honor-roll-and-overview.

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives telles que définies à l’article 27A du Securities Act de 1933 et à l’article 21E du Securities Exchange Act de 1934, en relation avec le Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prospectives incluent, entre autres, des déclarations concernant l’efficacité potentielle de Masimo Patient SafetyNet™ et Replica® Ces déclarations prospectives sont basées sur les attentes actuelles concernant des événements futurs qui nous affectent et sont soumises à des risques et incertitudes, qui sont tous difficiles à prévoir et dont beaucoup sont hors de notre contrôle et pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent sensiblement et défavorablement de ceux exprimés dans nos déclarations prospectives en raison de divers facteurs de risque, y compris, mais sans s’y limiter : les risques liés à nos hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de mesure non invasives uniques de Masimo, notamment Masimo Patient SafetyNet et Replica, contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité des patients ; les risques que les conclusions et découvertes des chercheurs soient inexactes ; les risques liés à notre conviction que les percées médicales non invasives de Masimo offrent des solutions rentables et des avantages uniques ; les risques liés à la COVID-19 ; ainsi que d’autres facteurs abordés dans la section « Facteurs de risque » de nos rapports les plus récents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC »), qui peuvent être obtenus gratuitement sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations prospectives sont raisonnables, nous ne savons pas si nos attentes se révéleront exactes. Toutes les déclarations prospectives incluses dans ce communiqué de presse sont expressément qualifiées dans leur intégralité par les mises en garde qui précèdent. Vous êtes averti de ne pas vous fier indûment à ces déclarations prospectives, qui ne sont valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous n’assumons aucune obligation de mettre à jour, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les « facteurs de risque » contenus dans nos rapports les plus récents déposés auprès de la SEC, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, sauf si cela peut être obligatoire en vertu des lois sur les valeurs mobilières en vigueur.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20230104006031/fr/

Contacts

Contact médias :
Masimo
Evan Lamb
949-396-3376
elamb@masimo.com