Marchés français ouverture 6 h 27 min
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 394,16
    +178,64 (+0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,1636
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    55 116,11
    +1 305,12 (+2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 484,71
    +21,35 (+1,46 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     

Ce nouvel impôt que réclament les collectivités locales

·1 min de lecture

La taxe d’habitation n’a pas encore complètement disparu - elle sera supprimée pour l’ensemble des ménages à l’automne 2023 - que les élus locaux ferraillent déjà pour la création d’un nouvel impôt qui viendrait renflouer les caisses de leurs collectivités. C’est ce qui est ressorti des échanges entre des élus de tous bords politiques, lors de la 4e édition des Rencontres finances publiques qui s’est déroulée, jeudi 23 septembre, à la mairie de Paris.

À droite, le maire (UDI) de Sceaux Philippe Laurent et candidat à la présidence de l’Association des maires de France (AMF) imagine un impôt local, “qui serait une taxe d’habitation non pas calculée à partir de la valeur locative du logement, mais du revenu du foyer.” “Ce ne serait pas grand chose, quelques euros par an et par habitant, prévient-il. Mais ça ferait tout de suite un montant intéressant." De son côté, le conseiller (PC) de Paris, Nicolas Bonnet-Ouladldj penche plutôt pour un impôt national “qui viendrait alimenter les collectivités locales”. Mais, selon Philippe Laurent, un “impôt local est mieux accepté parce qu’en face, les services publics sont visibles”.

Si les élus se mobilisent pour retrouver une marge de manœuvre financière, c’est que les collectivités ont été mises sous tension par la crise sanitaire - les villes de plus de 100.000 habitants ont subi une perte de leur épargne nette de 80% en 2020 - et font face à une demande accrue de services publics par leurs administrés. Surtout, les élus locaux anticipent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plan d’épargne retraite : Boursorama casse les frais sur son nouveau PER
Mutuelle : bonne nouvelle pour les clients de la Matmut
SCPI : vous pourrez comparer plus facilement les rendements en 2022
Emploi à domicile : les règles du crédit d’impôt sont désormais fixées
Niches fiscales, taxes à faible rendement… celles que le gouvernement veut supprimer en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles