La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 898,40
    -199,38 (-0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Nouvel An : Covid oblige, le nombre d'appels vidéo pour se souhaiter les vœux a explosé

·1 min de lecture

C’est un rituel qui évolue avec le temps : les vœux du Nouvel An. Il y a eu les cartes de vœux papier, puis les coups de téléphone, les SMS et maintenant les réseaux sociaux. Cette année, avec le Covid-19,le réveillon était limité à six personnes. Forcément, il a fallu s’adapter aussi pour souhaiter la bonne année à ses proches. En plus de l'envoi massif de texto habituel le 1er janvier à minuit, les Français ont opté en nombre pour les appels vidéo, via WhatsApp, Zoom ou Facebook par exemple, pour souhaiter la bonne année à leurs proches restés loins d'eux.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

1,4 milliard d'appels WhatsApp pour le Nouvel An

Ce réveillon est tout simplement historique. Pour le Nouvel An, WhatsApp a enregistré 1,4 milliard d’appels vocaux ou vidéo dans le monde, du jamais-vu. C’est 50% de plus que l’an dernier. C’est d’ailleurs la solution pour laquelle ont opté Capucine et ses amis. "J'étais toute seule chez moi à Paris, mes amis étaient chacun de leur côté, il y avait un couple à Paris, un autre qui réveillonnait à Marseille. C'est ma meilleure amie qui a suggéré WhatsApp puisqu'elle a utilisé les appels vidéo pendant le confinement", raconte-t-elle à Europe 1. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 5 janvier

D'habitude, Capucine organise une soirée pour le réveillon mais elle s'est prêtée au jeu. "Entre le retour des vacances et la reprise du travail, on n'a pas voulu prendre le risque avec le C...


Lire la suite sur Europe1