La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 646,51
    -71,47 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Le nouveau Suez dans le viseur de l’allemand Remondis

·1 min de lecture

L'allemand Remondis revient à la charge pour entrer au capital de Suez. Le spécialiste du recyclage, actionnaire de Transdev, veut acquérir "jusqu'à 40%" du nouveau Suez, le futur groupe prévu par l'accord sur le rachat d'une partie de Suez par Veolia, selon une information samedi de la Lettre A. Dans un courrier au président du conseil d'administration de Suez et à son directeur général, daté de vendredi et publié samedi par la Lettre A, le groupe allemand dit "confirmer (son) offre, ainsi que le vif intérêt de Remondis de s’inscrire dans la recomposition du capital du Suez (...) aux côtés de partenaires majoritaires français que nous connaissons et respectons".

"Remondis est informé de la remise d'une offre conjointe aujourd'hui (vendredi, ndlr) de la part des co-actionnaires français (Meridiam et CDC, ndlr) et, dans ce contexte (...) nous sommes prêts à reprendre, dans les mêmes conditions financières et non financières (...) une participation minoritaire pouvant aller jusqu’à 40% du capital" du futur Suez, ajoute le groupe allemand.

>> A lire aussi - Veolia - Suez : “une vente truquée”, dénonce Arnaud Montebourg

Cette offre intervient quelques jours après que le directeur général de Suez Bertrand Camus a affirmé que la solution organisée autour de l'américain GIP, du fonds français Meridiam et de la Caisse des dépôts (CDC), restait "la base de travail" pour constituer l'actionnariat du futur Suez, au côté d'un actionnariat salarié. Les parties doivent finaliser leur accord (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le spécialiste français des vaccins Valneva réalise une grosse levée de fonds
SpaceX : une mission vers la Lune entièrement payée avec le Dogecoin
Pour Elon Musk, le Dogecoin "va conquérir le monde"
“Il ne faut pas confondre big data et big brother. Car c'est le big brother qui est dangereux, pas le big data.”
Cryptomonnaies : la banque Goldman Sachs se lance dans les paris boursiers