La bourse ferme dans 4 h 28 min
  • CAC 40

    6 663,70
    -6,15 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,21
    +1,38 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1637
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 779,70
    +9,20 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    54 883,41
    +1 027,42 (+1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,69
    +17,34 (+1,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,00
    -0,96 (-1,16 %)
     
  • DAX

    15 537,51
    +21,68 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 219,90
    +2,37 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3762
    -0,0031 (-0,23 %)
     

Nouveau protocole sanitaire dans les écoles: entre précipitation et incompréhension

·2 min de lecture

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, avait annoncé mardi 28 septembre vouloir expérimenter un nouveau protocole sanitaire dans les écoles primaires de dix départements. Problème: certains établissements ont appris la mise en place de cette expérimentation seulement trois jours avant son lancement…

Pour éviter la fermeture de classes en école élémentaire, le ministère de l’Éducation nationale s’est penché sur l’application d’un nouveau protocole sanitaire. Celui-ci consiste à tester tous les élèves d’une classe de primaire dès qu’un cas positif est signalé. Après avoir attendu 24h le résultat du test salivaire, seuls les écoliers positifs devront être isolés. Les autres pourront rester en classe. Un protocole différent de celui appliqué depuis la rentrée scolaire 2021 où tous les élèves devaient être isolés si un cas positif avait été détecté.

Le nouveau projet du gouvernement restait bel et bien présenté comme une expérimentation qui devait débuter "probablement" la semaine du 4 octobre "dans des départements variés pour pouvoir comparer", selon les propos d'alors de sur Franceinfo. Et quelques jours plus tard, le ministre de l’Éducation nationale avait en effet sélectionné dix territoires concernés par ce test grandeur nature: l'Aisne, l'Ariège, la Côte-d'Or, les Landes, la Manche, le Morbihan, la Moselle, le Rhône, le Val-d'Oise et le Var. Certains ont un , comme le Val-d'Oise, d'autres non. Dans l'Aisne, ce taux s'approche ainsi des 20 cas positifs au Covid-19 sur 100.000 habitants.

"Le gouvernement nous oblige à être dans la précipitation"

Au final, les écoles situées dans certains de ces départements concernés par le nouveau protocole sanitaire ont effectivement reçu une note officielle ce vendredi 8 octobre, "au mieux jeudi soir", pour les informer de la mise en place de cette expérimentation à compter de ce lundi 11 octobre, explique Véronique Houttemane, secrétaire départementale du SNUipp-FSU 95 (Val-d’Oise). Même constat pour Anne Sophie Rique, secrétaire départemental[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles