La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 277,23
    -162,39 (-0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Nouveau gouvernement: la trahison de la laïcité provoque la colère de Richard Malka

L'avocat ne décolère pas après l’éviction de Jean-Michel Blanquer, à qui les macronistes reprochaient son engagement trop universaliste. Explications et autres indiscrétions de Nicolas Domenach.

La trahison de la laïcité provoque la colère de Richard Malka

Avocat de Charlie Hebdo et défenseur ardent de la laïcité républicaine, ne décolère pas après la formation du . "Les gages donnés aux communautaristes et aux décoloniaux montrent un cynisme absolu et une trahison des idées laïques." La raison de son courroux est moins le choix à l’Education nationale de l’historien , qui jouit d’une estime certaine, que de l’éviction de Jean-Michel Blanquer, à qui les macronistes reprochaient son engagement trop universaliste susceptible de braquer les enseignants très tentés par le vote Mélenchon.

"Si calcul il y a, c’est d’une tristesse infinie. Car on ne calcule pas quand il s’agit de convictions. Or, en la matière le président réélu effectue un nouveau demi-tour qui montre qu’il n’a aucune colonne vertébrale. Et ce n’est pas ainsi qu’on gagne et scelle la confiance." D’autant que les engagements n’ont pas été tenus envers une figure républicaine montante, l’essayiste Rachel Khan, à qui le pouvoir a fait miroiter un poste gouvernemental. La mouvance de gauche universaliste que représente le Printemps républicain s’est aussi fait rouler, avec une seule circonscription pour trois promises. Exit, par exemple, la flamboyante Zineb El Rhazoui. "Ne demeure que l’hostilité envers les représentants de la laïcité", enrage Richard Malka.

Le Maire, un profil à la Sarkozy

Pendant un temps, a été donné sortant du gouvernement. Il a même été sérieusement envisagé de nommer Julien Denormandie à Bercy, qui, pour raisons familiales, a refusé. Mais comme le dit un proche d’Emmanuel Macron : "Le Maire, il vaut mieux l’avoir dans le gouvernement qu’à l’extérieur." Exactement ce que disaient les chiraquiens à propos de Nicolas Sarkozy.

Schiappa et Barrot en réserve post-législatives

Un remaniement peut en cacher un autre. Marlène Schiappa, jusque-là en charge de la Citoyenneté auprès du ministre de l’Intérieur, n’a pas été reconduite dans ses fonctions, à l’inverse de Gérald Darmanin. Mai[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles