La bourse ferme dans 5 h 37 min
  • CAC 40

    6 672,27
    +59,51 (+0,90 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 120,24
    +30,94 (+0,76 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,03 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1895
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 810,50
    -6,70 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    33 320,20
    -2 166,98 (-6,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    965,19
    +15,29 (+1,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,09
    -0,86 (-1,16 %)
     
  • DAX

    15 578,60
    +34,21 (+0,22 %)
     
  • FTSE 100

    7 106,94
    +74,64 (+1,06 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,62 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3910
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Nouveau DPE : 8 questions simples pour tout comprendre à la réforme

·1 min de lecture

Ça y est, la réforme du diagnostic de performance énergétique (DPE) entre en vigueur ce jeudi 1er juillet. Cet outil permet d’évaluer la performance énergétique des logements, en leur attribuant une note allant de A pour les plus économes à G pour les plus énergivores. Sa refonte, prévue dans la loi Elan de 2018, uniformise d’abord les méthodes permettant d’évaluer la consommation et les émissions de carbone des bâtiments, afin de rendre le diagnostic de votre logement plus fiable. Ensuite, alors qu’il n’avait jusqu’ici qu’une valeur informative, le DPE devient juridiquement opposable. Cela signifie qu’en cas d’erreur, l’acheteur ou le locataire du bien peut obtenir réparation. Ce lifting était très attendu par les acteurs du logement et de l’énergie, puisqu’il anticipe plusieurs mesures à venir en matière de rénovation énergétique. C’est en effet grâce au DPE qu’il est par exemple possible d’identifier les passoires thermiques (les biens d’étiquettes F et G), qui seront bientôt interdites à la location.

>> A lire aussi - Propriétaires, pourquoi il est désormais indispensable de conserver vos justificatifs de travaux

Vous l’aurez compris, cette réforme revêt une importance particulière, puisqu’elle concerne tous les propriétaires, vendeurs comme bailleurs, mais aussi les acheteurs. Notons au passage que cette mise à jour du logiciel aura aussi des répercussions sur la note énergétique d’un grand nombre de logements. Capital fait le point sur les nouveautés pratiques et vous donne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À Saint-Malo, un propriétaire "manifeste" devant son appartement pour le récupérer
Les frais d'AG peuvent-ils être facturés à un résident ?
Rénovation énergétique : quel artisan choisir pour vos travaux ?
Un logement à vendre 14.000 euros du m² dans le Calvados
La construction de logements se redresse en France grâce aux maisons

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles