Marchés français ouverture 8 h 52 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9734
    +0,0136 (+1,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 148,68
    +498,88 (+2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    447,10
    +18,32 (+4,27 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Nouveau départ chez Lagardère : Bruno Jeudy quitte Paris Match

Benoit Tessier

Le rédacteur en chef politique et économie de l’hebdomadaire a quitté ses fonctions en raison de désaccords avec la direction du groupe. La société des journalistes (SDJ) a convoqué une assemblée générale ce vendredi.

Nouvel épisode des tensions qui secouent les rédactions du groupe Lagardère depuis la prise de contrôle par le groupe Vivendi de Vincent Bolloré. Le départ de Bruno Jeudy, rédacteur en chef politique et économie de Paris Match, a été annoncé jeudi 18 août par mail à la rédaction de l'hebdomadaire, selon une information du site d'information Les Jours, confirmée à l'AFP par une source interne à l'hebdomadaire. "D'un commun accord, il a en effet été décidé de mettre un terme à notre collaboration", indique le mail signé par Patrick Mahé et Caroline Mangez, respectivement directeur général et directrice de la rédaction de Paris Match.

Assemblée générale ce vendredi

La société des journalistes (SDJ) a convoqué une assemblée générale pour vendredi. La direction de Paris Match comme celle de Lagardère, à qui appartient l'hebdomadaire, se sont refusées à tout commentaires sur ce départ.

Mais celui-ci intervient un mois après la polémique qui a secoué l'hebdomadaire à propos de la première page consacrée au cardinal Robert Sarah, l'une des figures de proue des courants conservateurs catholiques. A l'époque, la SDJ de Paris Match avait dénoncé "une ingérence" du groupe Lagardère, avec cette une imposée contre l'avis de la rédaction en chef de l'hebdomadaire. Robert Sarah est un "prélat peu connu du grand public", "défendant des positions très clivantes", avait indiqué alors la SDJ.

Départs en cascade

Le départ de Bruno Jeudy marque un nouvel épisode de la succession de remous, polémiques et départs dans les trois principales rédactions du groupe Lagardère (Europe 1, le Journal du Dimanche et Paris Match) depuis que le groupe Vivendi, contrôlé par Vincent Bolloré, a pris progressivement le contrôle de Lagardère. En octobre 2021, à six mois de la présidentielle française, les directions de Paris Match et du JDD avaient été remaniées, avec l'arrivée de Patrick Mahé et Jérôme Bellay, et le départ d'Hervé Gattegno, directeur des deux rédactions.

Lagardère était resté muet sur le[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi