La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 227,00
    -650,03 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

La note salée du Brexit pour les producteurs de viande du Royaume-Uni

·1 min de lecture

Les producteurs de viande du Royaume-Uni tirent la sonnette d'alarme sur le lourd impact du Brexit, depuis la fin de la période de transition. Après la sortie effective de l'UE, l'Association des producteurs de viande britannique dénonce la "faiblesse systémique du système actuel d'exportations, une montagne de formalités et la perte potentielle de 20 à 50% des échanges" et évalue le coût additionnel du Brexit entre 90 et 120 millions de livres par an pour le secteur, dans un rapport.

Elle note que les complications administratives augmentent parfois de trois jours le temps nécessaire pour obtenir le feu vert des autorités européennes pour exporter, ce qui "réduit la durée de vie et la valeur de la viande". Le rapport décrit aussi "le coût des déclarations de douane, des agents de douane, des expéditeurs de fret, des inspections vétérinaires supplémentaires" obligatoires depuis que le Royaume-Uni est devenu un pays tiers pour l'UE. Tout cela rend "certaines exportations non viables" sans même parler des "coûts d'assurance plus élevés pour les chargements, de personnels qui doivent s'occuper de ces formalités", etc.

>> A lire aussi - Accord sur le Brexit : la grogne des pêcheurs britanniques

Des problèmes dénoncés également par d'autres secteurs d'activités qui décrivent l'impact brusque du Brexit sur leurs échanges avec l'UE, en dépit de l'accord de libre-échange signé juste avant Noël entre Londres et Bruxelles. Les éleveurs de saumon écossais chiffraient par exemple à fin février (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Investir dans les Grands Crus Classés de Bordeaux
Canal de Suez bloqué : gros retards de livraison de pétrole et embouteillages massifs
Ouïghours : Nike très critiqué en Chine, des acteurs connus coupent les ponts avec la marque !
Covéa (MMA, MAAF) accuse le PDG de Scor Denis Kessler de manipulation de cours et abus de biens sociaux
Amazon licencie les chauffeurs qui refusent d’être filmés aux États-Unis