Marchés français ouverture 4 h 2 min
  • Dow Jones

    29 883,79
    +59,87 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    12 349,37
    -5,74 (-0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 829,30
    +28,32 (+0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    26 724,76
    +192,18 (+0,72 %)
     
  • BTC-EUR

    15 777,53
    +26,33 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    375,32
    +10,40 (+2,85 %)
     
  • S&P 500

    3 669,01
    +6,56 (+0,18 %)
     

Northvolt, pionnier du recyclage de batteries de véhicules hybrides et électriques

Nathalie Mayer, Journaliste
·1 min de lecture

Sur la route, les voitures électriques émettent moins de CO2 que leurs homologues thermiques. Pourtant, les batteries lithium-ion que l’on trouve aujourd’hui dans tous ces véhicules ont un impact environnemental non négligeable. Parce qu’elles utilisent des ressources non renouvelables et parce qu’en fin de vie, elles peuvent polluer les sols. En Allemagne depuis 2017 déjà, les fabricants doivent proposer une solution « raisonnable et gratuite » de retourner les batteries usagées à « proximité immédiate » de l’endroit où elles ont été vendues. Obligation dont le non-respect a récemment valu à Tesla une amende de pas moins de 12 millions d’euros !

Pourquoi ne doit-on pas jeter les piles à la poubelle ?

Pendant ce temps, la société Northvolt, fondée en 2016 justement par deux anciens de Tesla, poursuit son chemin. Elle construit actuellement en Suède la plus grande usine de batteries d’Europe. Une usine destinée à produire l’équivalent de 32 GWh de capacité par an et de rivaliser ainsi avec la « giga-usine » du constructeur américain. Si Northvolt a choisi la Suède, le nord-ouest de la Suède, c’est pour sa proximité avec des gisements de matières premières (nickel, cobalt, lithium et graphite). Pour sa longue expérience dans le recyclage aussi.

Car selon Northvolt, 30 % des émissions de gaz à effet de serre imputables à une batterie de voiture électrique sont le fait de l’extraction et du raffinage des matières premières. Ainsi récupérer ces matières premières dans les batteries usagées et les réutiliser dans de nouvelles batteries — à hauteur de 50 % dans un premier temps — pourraient largement améliorer leur bilan carbone.

La société Northvolt lancera une production à grande échelle de batteries dans sa giga-usine installée en Suède d’ici quelques semaines. En parallèle, la société travaille à mettre en place une chaîne de recyclage pour améliorer le bilan environnemental des batteries lithium-ion. © Northvolt
La société Northvolt lancera une production à grande échelle de batteries dans sa giga-usine installée en Suède d’ici quelques semaines. En parallèle, la société travaille à mettre en place une chaîne de recyclage pour améliorer le bilan environnemental des batteries lithium-ion. © Northvolt

Un procédé encore à améliorer

Depuis l’été dernier, une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura